Départ de M. Saidou Kaboré, beaucoup d’émotion dans le staff de l’UNFPA-Mauritanie

vendredi 22 octobre 2021
popularité : 0%

C’est avec beaucoup d’émotion que le staff du Bureau Mauritanie du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) a rendu hommage au Représentant résident, SEM. Saidou Kaboré, qui quitte la Mauritanie après un peu plus de trois années de bons et loyaux services.

Rarement le départ d’un représentant du système des Nations Unies à la fin de son mandat a été aussi tristement célébré que celui de Saidou Kaboré, Représentant résident de l’UNFPA qui a servi en Mauritanie de mai 2018 à octobre 2021.

En effet, les témoignages qui ont fusé ce jeudi 21 octobre 2021 de la salle de conférence du Bureau de Nouakchott étaient emplis de sentiments de tristesse. Chauffeurs, agents de surface, chargés de programmes, stagiaires, tous ont été unanimes à saluer l’esprit d’écoute, la modestie, l’extrême courtoisie, l’humilité et le professionnalisme de celui qui était plus qu’un chef, un frère, un ami, un confident.

Le départ de Saidou Kaboré a été ressenti comme la perte d’un membre cher de la famille. Son assistante, Mme Fatimata Kane, « Présidente » comme il l’a surnomme, a fondu en larmes en voulant donner son témoignage.

Un gouvernement satisfait du mandat de l’UNFPA

Brahim Vall Mohamed Lemine ou BV comme aime l’appeler ses collaborateurs a dressé un bilan élogieux du mandat de Saidou Kaboré, intervenu selon lui dans un contexte politique et social difficile, surtout avec le Covid-10.

Il a salué le plaidoyer et le dialogue qu’il a su mener avec les partenaires nationaux. Citant en exemple, le fait que la Mauritanie est actuellement en règle avec ses contributions au titre de l’unité programme, et que pour le prochain programme, elle a non seulement annoncé sa contribution, mais elle l’a doublée.

Il s’agit selon lui d’un résultat important qui reflète le degré de partenariat, de plaidoyer et de dialogue entre l’UNFPA et le gouvernement mauritanien. Ce qui prouve, dira-t-il en substance, que le mandat est très bien perçu et que le gouvernement y adhère.

«  J’ai travaillé avec M. Kaboré dans des moments difficiles sur le plan politique, stratégique, parfois piloté des rencontres internationales importantes comme le Sommet de Nairobi qui a vu la participation d’une forte délégation et qui fut une réussite pour laquelle la Mauritanie a pris un ensemble d’engagements » a-t-il témoigné. Ce travail de diplomatie n’est pas facile, selon BV, car il s’agit de gérer parfois des relations sensibles qui demandent beaucoup de courtoisie et de tact, ce que l’esprit d’ouverture et de compréhension de M. Kaboré ont surpasser.

M. Bahim Vall, Chargé de programme Population et Développement au bureau UNFPA Mauritanie a également expliqué comment, sous la houlette de M. Kaboré, le staff a su gérer des situations inopinées comme la visite surprise en Mauritanie en 2019 de la Secrétaire Exécutive de l’UNFPA, Mme Natalia Kanem qui se trouvait à Dakar (Sénégal).

« C’était un week-end, et avec ça, nous avons pu mobiliser les autorités administratives et le Wali du Trarza pour l’accueil au bac, et nous avons pu également mobiliser à Nouakchott, les membres du gouvernement qu’elle a pu rencontrer ainsi que la société civile, avant qu’elle ne se rende à Nouadhibou où se déroulait une partie du programme opérationnel » a-t-il témoigné.

Brahim Vall a surtout mis l’accent sur l’ouverture de M. Kaboré sur ses collaborateurs et sa disponibilité permanente à échanger avec eux, à les écouter et prendre en compte leurs idées et leurs points de vue. En conclusion, Brahim Vall dira avoir retenu de son compagnonnage avec Saidou Kaboré, son professionnalisme, son esprit d’ouverture, la simplicité, la courtoisie, la communication.

« Il nous quitte malgré lui et malgré nous, c’est ça la vie pour tout fonctionnaire international qui est appelé à vivre d’autres expériences sous d’autres contextes et à apporter ailleurs son expertise et ses propres expériences » s’est incliné BV.

Des opérations en conformité avec la règlementation

M. Mamadou NDim, ancien chef des opérations, aujourd’hui à la retraite, a tenu à assister à la cérémonie pour exprimer ses sentiments à l’égard de M. Saidou Kaboré. « Je retiens de Monsieur le Représentant, le professionnalisme et le sens des relations humaines » a-t-il déclaré.

S’agissant des opérations, il déclare que ses collègues et lui ne lui ont jamais posé un problème, aussi grand soit-il, sans qu’il ne lui ait trouvé une solution, dans les règles des procédures règlementaires. D’ajouter, en citant un adage local « quand on dit que quelqu’un est bon, on ne peut plus rien ajouter, parce qu’on ne peut pas aller au-delà  ».

Kaboré, un homme de bien

M. Seynath Aidara, Représentant assistant, a de son côté déclaré au Représentant, « la Mauritanie est ton pays, tu as ici de la famille, tu y seras toujours le bienvenu  ». Il a déclamé par la suite deux proverbes, l’un de Haïti, le nouveau poste de M. Saidou Kaboré, qui dit « demander son chemin ne veut pas dire qu’on est perdu », l’autre dans la langue Sénoufo du Burkina, son pays d’origine, qui dit «  le pardon, la tolérance et la sagesse, sont le langage des hommes forts », avant d’étaler les qualités d’un homme qu’il a su respecter tout au long des trois ans de son mandat.

Un 8ème programme achevé avant le délai

A son tour, M. Bocar Mbaye, Chargé de Programme sécurisation des produits santé de la reproduction et planification familiale, a souligné que M. Kaboré a contribué grandement à la réalisation des objectifs professionnels et humains qui leur étaient fixés. «  Sur le plan professionnel, nous avons senti que le bureau pays a été à la hauteur des résultats qui lui étaient assignés, notamment par rapport aux objectifs fixés dans le 8ème programme et que le bureau a atteint avant même la dernière année  » a-t-il souligné.

Parlant du programme qui le concerne et qui constitue selon lui le gros du mandat de l’UNFPA, Bocar Mbaye, a évoqué l’importante contribution de M. Kaboré qui en fait aujourd’hui l’ami des sages-femmes. «  A son arrivée, il a contribué grandement à l’amélioration de la pratique sage-femme en Mauritanie. Nous savions que les sages-femmes existaient et étaient formées, mais le renforcement de leurs capacités n’était pas à la hauteur. Il a véritablement contribué à améliorer de manière sensible la capacité des sages-femmes qui contribuent grandement à la réduction de la mortalité maternelle et infantile en Mauritanie » a-t-il témoigné.

Sur le plan humain, Bocar dit qu’il citera le témoignage des partenaires, notamment le Ministère de la Santé, qui a reconnu selon lui les succès enregistrés, notamment la Campagne PF qui fut un grand succès et qui a permis d’impulser la planification familiale au niveau du pays. « Pour cela, nous disons merci à M. Kaboré, merci pour avoir boosté le mandat de l’UNFPA et merci d’avoir mis la barre très haut, parce que là on n’a plus le droit de redescendre en bas  ». Parlant aussi au nom de la Mutuelle de l’UNFPA, il a tenu à souhaiter à M. Kaboré une bonne suite dans sa carrière.

Haïti la chanceuse reçoit Kaboré

M. Anthony Ohemeng-Boamah, Coordinateur résident du Système des Nations Unies en Mauritanie, présent à la cérémonie d’adieu ainsi qu’une partie de son staff, a détendu l’atmosphère avec quelques farces, avant de déclarer que M. Saidou Kaboré peut être fier de se son passage en Mauritanie.

« Etre coordinateur, et il le sait, c’est comme si on te confiait des chats, avec leurs esprits bizarres, et il faut savoir conduire son équipe, accompagner le pays de résidence ; j’avais confié la tâche la plus difficile à Saidou, le suivi-évaluation, le reporting et programmation, tâche difficile qu’il a accomplie avec brio  » a-t-il souligné.

D’ajouter, « la raison pour laquelle il a réussi, vous l’avez tous dit, son professionnalisme, son esprit d’écoute et de collaboration, sa gentillesse et son honnêteté, toutes ses valeurs que vous lui avez attribuées, et cela fait que mon équipe a bien fonctionné et que nous avions pu donner à la Mauritanie ce que nous avions eu de meilleur au niveau du Système des Nations Unies  ».

Parlant de Haïti, M. Anthony rapporte avoir rencontré récemment à Genève son collègue, le Coordinateur résident de Haîti, et il lui a dit « je vous envoie toujours mes meilleurs éléments, parce qu’il y a déjà deux anciens représentants résidents qui étaient en Mauritanie et qui sont partis vers ton pays, dont celui de la Banque Mondiale, et là, je vais t’envoyer le meilleur, M. Saidou Kaboré ».

M. Anthony de poursuivre « il est vrai que Haïti est un terrain difficile, c’est un pays qui a besoin de quelqu’un comme Saidou, car ce pays a toujours connu des difficultés depuis son indépendance, peut-être que cela est lié à son histoire, et au fait que les aléas climatiques et environnementales n’ont pas permis à ce pays, pourtant l’un des premiers pays indépendants, à trouver la stabilité et changer la vie de ses citoyens ». Et de lancer une boutade « peut-être que ce pays n’attend que M. Saidou Kaboré pour changer le cours de son histoire  ».

La réussite du mandat est celle d’une équipe

Prenant la parole, M. Saidou Kaboré, si prolixe en général, fut étonnamment bref cette fois-ci, peut-être pour ne pas succomber à l’émotion. Il a tenu à dire merci à ses collaborateurs pour ce qu’ils lui ont apporté. Il a déclaré dans la foulée, « les résultats auxquels nous sommes parvenus, ce sont les résultats d’une équipe, car quel que soit celui qui coordonne, je dirais le contremaître, c’est de dire ce qu’il faut faire, parfois même on ne sait même pas ce qu’il faut faire, mais c’est vous qui savez ».

Il dira par exemple que s’il s’agit de questions liées au genre, c’est Mme Khadijetou Lô, la spécialiste à qui il faut s’adresser, s’il s’agit de santé de la reproduction, c’est Dr. Boutou, etc. « Moi je sais qu’il faut le faire, mais comment, c’est vous qui le savez. Je tiens à vous remercier pour l’atteinte de tous ces résultats  » a-t-il de nouveau réitéré.

Il a par la suite demandé pardon à tout le staff pour les désagréments et les pressions exercées sur eux tout au long de son mandat, « mais c’est pour le bien de tous, car si les résultats tombent et qu’ils sont satisfaisants, tout le monde est content  » a-t-il plaidé. Il a remercié tout le monde, les chauffeurs, le personnel de surface et ses autres collaborateurs.

Plusieurs autres témoignages ont émaillé la rencontre, Mme Lô, Chargée du programme VBG, Mme Bassoum, Chargée de programme sage-femme, Mamadou Bâ, Chargé de communication, Mme Houda, suivi-évaluation, Bobane et Sow, chauffeurs, Leïla Abass, réseaux sociaux, Mme Selbé et Haby, personnels de surface.

A noter qu’avant son départ, M. Saidou Kaboré avait co-présidé au Ministère des Affaires Economiques et de la Promotion des Secteurs Productifs, la réunion trimestrielle de coordination du programme pays UNFPA-Mauritanie. Il avait remercié dans ce cadre le gouvernement mauritanien pour les avancées enregistrées dans la mise en œuvre des engagements de Nairobi.

Il avait aussi rendu visite à plusieurs membres du gouvernement, notamment les ministres de la Santé, de l’Education Nationale, des Affaires Etrangères, de l’Emploi, de la Culture, le Commissaire aux Droits de l’Homme, entre autres.

Partout, l’hommage rendu à M. Kaboré a été élogieux. Pr. Cheikh Baye Mkheitirat, conseiller du ministre de la Santé a twitté à ce propos «  un homme intègre, discret et efficace, au revoir cher ami et ami de la Mauritanie ».

La cérémonie d’adieu marquant le départ de M. Saidou Kaboré, s’est achevée par la remise de cadeaux, une photo de famille et un copieux déjeuner.

Cheikh Aïdara





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ould Abdel Aziz, abandonné par les siens !

--------------------------

Affaire Ehel Bneijara- Oulad Melouk : un conflit (...)

--------------------------

PARTI « AGIR POUR VIVRE ENSEMBLE PAR LA CITOYENNETE (...)

--------------------------


   Economie  

Marché à bétail de Boghé, éleveurs et courtiers ont pris (...)

--------------------------

Foire de Timbedra, l’élément déclencheur du développement (...)

--------------------------

Exposition « Terre et Mer », quand le BIT valorise (...)

--------------------------


   Social  

Le Président Ghazouani à l’assaut du grand « Désordre (...)

--------------------------

Le Musée National expose à Ouadane des objets du (...)

--------------------------


   Culture  

Djiefoulbé Bâ, l’élégance d’une lauréate au cœur d’une (...)

--------------------------

« Traversées Mauritanides » lance sa 2ème édition « Hiver (...)

--------------------------


   International  

Mali : Le colonel Goïta annonce avoir démis le président (...)

--------------------------

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------


   Médias  

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------


   Sport  

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------

CAN 2021 : Les Mourabitounes fixés sur leur sort

--------------------------