ouleymane Diallo ne sera pas oublié de sitôt

mardi 6 septembre 2016
popularité : 0%

Souleymane Diallo, l’enfant se Sebkha, a tiré sa révérence avec les Mourabitounes après le dernier match des éliminatoires de la CAN 2017.

C’est la fin d’un cycle de 10 ans durant lequel il a su s’imposer comme le premier gardien de but du pays. Mieux, il a même dépassé en longévité Feu Salouma Ould Blal, Feu Elève N’Daw, Madetié Faye, Baba Sangharé et tous les autres grands gardiens de buts qui ont marqué notre football à des périodes différentes.

Dans son message à la famille du football, Souleymane Diallo, déclare : "J’ai passé 10 ans incroyables. Je suis arrivé comme un enfant et je vous quitte comme un Homme". Quoi de plus significatif que cette phrase qui annonce l’accomplissement de l’homme et son sens de responsabilité. En effet, l’ancien Mourabitounes victime de nombreuses blessures au cours de sa carrière ne veut surtout pas décevoir et laisse la porte ouverte à la nouvelle génération.

Ce n’était certainement pas le gardien le plus spectaculaire mais son courage lui a valu beaucoup de respect et inspiré la confiance de ses partenaires. "Avec lui derrière on était confiant", dit de lui un de ses partenaires. On ne compte pas les matchs décisifs au cours desquels, il a sauvé la baraque en se risquant à une sortie dans les pieds d’un attaquant (la dernière en date était devant un attaquant sud africain ce vendredi).

Certains diront qu’il a fait des "bourdes" mais c’est le propre des bons gardiens à l’image d’Arconada et autres... D’un autre côté Souleymane Diallo, malgré les critiques nombreuses, était toujours resté le même avec l’équipe nationale, incontournable.

Aujourd’hui son départ de l’équipe nationale laisse un grand vide surtout que les grands portiers ne se bousculent pas, malgré l’interdiction il y a deux ans par la Fédération pour les gardiens étrangers d’évoluer dans le championnat. Cependant les portiers qui l’ont accompagné vont certainement s’inspirer de son exemple et continuer à travailler pour prendre la relève. C’est notre souhait pour les Mourabitounes et bonne chance à Souleymane Diallo pour la suite de sa carrière en club.

Mohamed Ould Feïly dit Antar

Rimsport





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------

Elections du 1er septembre : Le parti El Moustaqbel dit (...)

--------------------------


   Economie  

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------


   Social  

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------

Mauritanie : Bouamatou s’engage aux côtés de l’opposition

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------

Sénégal : Khalifa Sall révoqué par Macky Sall de son mandat (...)

--------------------------


   Médias  

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------

Voilà pourquoi Horizons et Chaab ne paraissent (...)

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------