Evocation contre Cheikh El Wely Yacine : Le FC NDB se (dé)fend

jeudi 8 juin 2017
popularité : 0%

Le contentieux ASC Garde vs FC Nouadhibou continue de susciter une controverse au sein de l’opinion sportive. Le secrétaire général de la FFRIM qui s’est auto saisi du dossier (non encore tranché par la Commission de discipline) en premier ressort n’a jusqu’à présent émis aucun avis.

Avec cette lenteur,en plus de la jurisprudence,tout porte à croire que le sort est déjà scellé.Ne pas ouvrir une boîte de pandore aux conséquences désastreuses serait la voie empruntée. Sans l’ombre d’un doute, la finale de la coupe nationale mettra aux prises, le 18 juin prochain, en nocturne, le FC Tevragh Zeïna au FC Nouadhibou.

Incriminé dans cette affaire, le FC Nouadhibou est (enfin)sorti de sa (longue) réserve. Les Orange se sont fendus d’un Communiqué de presse au ton grossier s’indignant du traitement et de l’écho donné par « une certaine presse interposée » qui en a eu pour son grade « au sujet d’un cas de fraude sur un joueur de notre Club », tonne-t-on.

Le FC Nouadhibou s’étonne du fait que : « Bien qu’ayant participé à tous nos matchs au cours de la saison, Cheikh El Wely Yacine a été l’objet d’une évocation de l’ASC GARDE NATIONALE pour sa participation à la demi-finale de la Coupe du Président de la République, jouée le 16 Mai 2017 à Nouakchott.

A la demande de la FF RIM, nous avons fourni une note explicative, relative à la situation de ce joueur dont la qualification est mise en cause par l’ASC GARDE NATIONALE.

En sus du dossier de notre joueur -du reste complet- sur la base duquel, la licence du concerné a été établie et délivrée, nous avons également fourni à la FFRIM les copies des cartes d’identité de son père, Monsieur El Wely Mouloud Cheikh El Wely et de sa mère, Madame Fatimetou Aheimed Mattallah », renseigne-t-on.

Ainsi, le FC Nouadhibou exprime sa surprise (sic) : « qu’à la date de ce jour, le litige n’a pas été tranché, en dépit de la clarté du dossier fourni et de la pertinence des articles 29, 30 et 39 des Règlements Généraux de la FFRIM ».

Rappelons que , l’ASC Garde nationale avait introduit une réserve, confirmée par la suite, à l’encontre du FC Nouadhibou, vainqueur 4 tirs aux buts à 3, en demi-finale de la Coupe nationale, pour avoir utilisé, illégalement, un joueur, Yacine Ould El Wely.

Les recherches menées par les responsables de l’ASC Garde ont permis d’étaler, au grand jour, le caractère « frauduleux » de cet emploi et le « défaut de mauritanité » du dénommé Yacine. Le numéro de sa pièce d’identité ainsi que le numéro national d’identification ne figurent pas au registre d’état-civil mauritanien.

Rim Sport





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------


   Social  

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------

Mauritanie : Bouamatou s’engage aux côtés de l’opposition

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------