Coupe nationale de football, Brahim Souleymane offre le trophée à FC Nouadhibou

samedi 10 novembre 2018
popularité : 0%

Devant un parterre d’officiels amenés par le Premier Ministre, Ahmed Salem Ould Béchir, et après l’ouverture officielle de l’édition 2018 de la Coupe du Président de la République par la fanfare militaire, FC Nouadhibou a remporté, aux termes de 120 minutes de jeu et de la série fatidique des tirs aux buts, son 4ème trophée, face à une excellente équipe de Nouakchott Kings, dominatrice, et qui méritait largement la victoire.

FC Nouadhibou a finalement remporté la Coupe du Président de la République, édition 2018, par 6 tirs à buts contre 5 face à son adversaire du jour, Nouakchott Kings. Une belle finale, pleine de panache et d’éclats qui s’est déroulée le vendredi 9 novembre en nocturne. Outre le Premier ministre, Ahmed Salem Ould Béchir, il y avait leministre de la Jeunesse et des Sports, Djinda Bal, le Ministre porte-parole du gouvernement Sidi Mohamed Ould Maham et la Présidente du Conseil Régional de Nouakchott, Vatimetou Mint Abdel Maleck.

Au finish, c’est le gardien de but des Mourabitounes A et des Locaux, Brahim Souleymane, qui a été incontestablement le sauveur du FC Nouadhibou, malmené et dominé sur le terrain par une excellente équipe de Nouakchott Kings. C’est lui qui a offert à ses coéquipiers la Coupe du Président de la République en arrêtant le 6ème pénalty victorieux et c’est lui qui a sauvé ses cages pendant 120 minutes contre l’assaut répété et inlassable des attaquants adverses.

Devant un public qui avait presque rempli les 5.000 sièges du Stade Cheikha Ould Boidiya, et sous la ferveur des supporters des Oranges qui avaient assuré le spectacle par leurs chatoyants drapeaux, leurs fumigènes et leurs cris d’enthousiasme, que la partie va démarrer sur les chapeaux de roue.

C’est en effet à la 13ème minute, sur une erreur défensive que Gaye Abdoulaye dit Palaye va ouvrir le score pour le compte de FC Nouadhibou. De part et d’autres, les occasions se succédèrent, chacune des deux parties ayant eu l’occasion de marquer le compteur sur deux confrères à l’entrée de la surface de réparation adverse. A la 40ème minute, Brahim Souleymane sauve une balle que l’on voyait au fond de ses filets. Successivement, Samb Ahmed, Sy Abderrahmane et Sidi Touda mirent le feu dans la surface de réparation du FC Nouadhibou sans parvenir à concrétiser. Les supporters s’en arrachaient les cheveux. C’est sur cette légère avance d’un but à zéro, que les deux équipes regagneront les vestiaires.

A la reprise, FC Nouadhibou s’offrit à la 60ème minute, une lumineuse occasion qui aurait alourdi la facture de Nouakchott Kings. C’est l’instant choisi par Pape Seck pour faire entrer Opoku Tennyson à la place d’Ahmed Mohamed. L’entrée du Ghanéen va apporter de la fluidité dans le milieu de Nouakchott Kings dont les attaques devenaient plus incisives, avec des combinaisons et des passes qui émerveillèrent le public. A la 68ème minute, l’excellent ailier de FC Nouadhibou, le jeune Bekaye Wade déborda et décrocha un tir qui passa à quelques millimètres de la barre transversale des buts gardés par Ndiaye MBareck, portier de Nouakchott Kings. Pape Seck fit entrer son deuxième joker, El Mokhtar Ethmane à la place de Kaboré. Ce changement tactique sera suivi par une belle occasion qui faillit remettre les pendules à l’heure.

Njoya, coach de FC Nouadhibou opéra son premier changement, en faisant entrer à la 81ème minute, l’une de ses recrues tunisiennes, Mohamed Ben Messian. A la 85ème minute, sur une belle amortie, El Mokhtar Ethmane, rentré en seconde période, offrit à son équipe Nouakchott Kings, le but de l’égalisation. C’est l’euphorie dans les rangs des supporters de l’ex- Nasr de Zemzem qui firent trembles gradins. Puis, le stade n’entendit plus qu’eux. C’est sur ce score de parité, que l’arbitre de la partie, Babacar Sarr, mit fin à la rencontre après 94 minutes de jeu.

Prolongations et tirs aux buts

Nouakchott Kings et FC Nouadhibou avaient 30 minutes supplémentaires pour fixer le sort de la rencontre. Le public qui avait assisté à un match de haut niveau n’en demandait pas plus. Pape Seck jeta sa dernière cartouche, Moisse Mohamed qui prit la place de Mabrouk Sidi Mohamed en défense. Nouakchott Kings ratera une occasion nette de plier le match. El Mokhtar Ethmane, tout seul devant les buts, ne put battre Brahim Souleymane qui sauva une balle de but. A présent, les protégés de Pape Seck avaient pris le match en main, dominant de pied à cape, une équipe de FC Nouadhibou qui semblait limé par l’effort physique. Les Nouakchottois s’offriront une autre occasion encore plus nette, mais Sidi Touda ne put tromper la vigilance de Brahim Souleymane qui sauva in extremis et pour la énième fois ses cages. Njoya fit entrer son deuxième tunisien, Slama Kardaoui et fit sortir Yacine El Weli, auteur d’un match honorable.

C’est sur cette parité, 1 but à 1, que Babacar Sarr sifflera la fin de la rencontre. Les deux équipes ne parviendront pas à se départager aux termes des 30 minutes de prolongation et passèrent aux tirs fatidiques aux buts.

Les dix premiers tireurs, cinq de chaque équipe, trouvèrent le chemin des filets. Il s’agit, côté FC Nouadhibou d’Ely Cheikh Voulany, Hassene Boilil, Palaye et les deux Tunisiens, Slama Kardaoui et Mohamed Ben Messian. Côté Nouakchott Kings, Mohamed Brahim, Touda Sidi, Samba Mohamed, Opoku Tennyson et El Mokhtar Ethmane avaient aussi assuré. Sixième tir, Mangane de FC Nouadhibou assura mais, l’excellent défenseur de Nouakchott Kings, Raghani Atighou vit son tir dévié de la jambe par Brahim Souleymane, qui venait d’offrir à son équipe, le FC Nouadhibou, sa 4ème coupe du Président de la République. Joie du côté de FC Nouadhibou, joueurs effondrés et en pleurs côté Nouakchott Kings.


Cheikh Aïdara
http://towdsport.com/?p=828





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

En attendant la présidentielle… Equation à une (...)

--------------------------

Démission massive du parti de l’opposition, l’Alliance (...)

--------------------------

Discours à la Nation : le Président met en exergue les (...)

--------------------------


   Economie  

Pétition signée par le Chef de l’Etat et Prix du meilleur (...)

--------------------------

La rivière de M’Silé en Assaba, un modèle de gouvernance (...)

--------------------------

La Mauritanie disposée à accueillir une réunion (...)

--------------------------


   Social  

Session de formation à Rosso sur l’organisation, la (...)

--------------------------

Lancement de la plateforme mauritanienne sur la gestion (...)

--------------------------


   Culture  

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------

Stan Lee est mort, la légende de la bande dessinée avait (...)

--------------------------


   International  

Conférence de Marrakech sur la migration Le Roi Mohamed (...)

--------------------------

Le Front Polisario hausse à nouveau le ton avec la (...)

--------------------------


   Médias  

Conférence à Nouakchott sur les relations maroco-mauritanienne

--------------------------

28 novembre Horrible anniversaire

--------------------------


   Sport  

Ballon d’or 2108 Messi et Ronaldo... Out

--------------------------

Mauritanie au Cameroun en 2019, contrat rempli pour (...)

--------------------------