4ème journée des éliminatoires du CAN 2017 : La Mauritanie rate une occasion de qualification en or

vendredi 1er avril 2016
popularité : 0%

A deux journées des éliminatoires de la CAN 2017 au Gabon, les Mourabitounes ont raté trois précieux points devant la Gambie, mardi 29 mars dernier. En effet, face au trébuchement des Camerounais à Durban devant l’Afrique du Sud, la Mauritanie aurait pu prendre la tête de la poule M et négocier avec moins de danger ses deux prochaines rencontres.

Un nul vierge, zéro partout, c’est en effet le score final de la rencontre Mauritanie-Gambie comptant pour la 4ème journée des éliminatoires qualificatifs à la CAN 2017 au Gabon. Grâce à leur victoire au match aller à Nouakchott, sur le score de 2 buts à 1, les Mauritaniens auraient pu conforter leur position au sein de ce groupe M, s’ils étaient parvenus à ramener les trois points de la victoire. Car, à Durban, où se déroulait la rencontre Cameroun-Afrique du Sud, le nul mettait en péril le poste de leader jusque-là occupé par les Camerounais, doublement stoppés par les Bafana Bafana, aller 2 buts partout et au retour 0 à 0.

Mais aux yeux des observateurs, la Mauritanie était en bute contre une équipe gambienne plus physique et qui jouait devant son public. Beaucoup d’occasions de buts ont été ratés par les deux parties et les carottes auraient dû être cuites en faveur des Mourabitounes, si l’arbitre central bissau-guinéen avait accordé le pénalty concédé sur Ismaël Diakité, fauché en pleine surface de réparation par l’un des défenseurs gambiens. Ce même Ismaël Diakité ratera une autre occasion nette de scorer à la 73ème minute, n’eût été la détente du gardien de but qui s’est étiré sur cette action pour botter en corner.

En ramenant à Nouakchott le point de la parité, certains techniciens trouvent cependant que le déplacement en Gambie n’était pas catastrophique et qu’il place la Mauritanie à un seul point du Cameroun, en tête de poule avec 8 points. Les deux rencontres qui restent à disputer sont ainsi d’une importance capitale pour les Mourabitounes, qui vont évoluer en Afrique du sud devant les Bafanas Bafanas d’abord puis à Nouakchott face aux Camerounais.

Pour prendre définitivement la tête de la Poule et se qualifier aux phases finales de la Coupe d’Afrique, il suffira à la Mauritanie de battre le Cameroun avec n’importe quel score. Une perspective qui n’a jamais été aussi envisageable quand on sait qu’à l’occasion, le Cameroun aligne l’une de ses plus faibles sélections de son histoire. D’ailleurs lors de la manche aller à Yaoundé, les Mauritaniens avaient bien réussi à poser des problèmes à cet adversaire qui ne devra son salut qu’à une erreur de la défense mauritanienne commise pendant les arrêts de jeu de la seconde mi-temps. La deuxième éventualité de qualification porte elle sur une victoire arrachée en terre sud-africaine.

L’adversaire du jour a été malmenée à Nouakchott où il a encaissé son lus lourd score de ces deux dernières années : 3 buts à 1. L’enjeu étant de taille, les Mourabitounes pourraient être placés là dans des conditions particulières qui leur vaudra de fournir des efforts titanesques pour s’extirper de l’emprise des hôtes. Malgré tout, le challenge est bien possible. Pour autant, dans ce cas précis, il faudra attendre l’ultime journée des éliminatoires pour savoir si la Mauritanie était classée parmi les deux meilleures deuxièmes des poulces ! Ce sera alors une première !
Est-ce à dire que la qualification des Mourabitoune est certaine ? Peut- être pas ! Toutefois, force est de remarquer que jamais la Mauritanie n’a été si proche d’une qualification à une phase finale de coupe d’Afrique des Nations ! Rater une telle perspective, ce serait une catastrophe pour le pays !

C.A

Encadré

Ambiance
L’ambiance s’est terminée dans la terreur à Bakau, le mardi 29 mars 2016. Les supporters gambiens, frustrés par le nul arraché par les Mauritaniens devant leur onze national, s’en sont pris à la fin de la rencontre aux supporters mauritaniens. N’eût été l’intervention des forces de l’ordre gambiennes qui ont éloigné les foules hostiles aux alentours du stade, le sort du public mauritanien qui avait fait le déplacement aurait été plus dramatique, selon des témoins sur place. Déjà, le match avait été momentanément interrompu dans les dix dernières minutes de la rencontre, le banc mauritanien ayant commencé à recevoir les premiers projectiles.





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Les militaires mauritaniens ne lâcheront pas le (...)

--------------------------

Session parlementaire suspendue en attendant de régler (...)

--------------------------

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------


   Economie  

Anticiper sur la Mauritanie Post-gaz 2021

--------------------------

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------


   Social  

The Game Is Over : C’est Le meilleur parmi nous (...)

--------------------------

Menacé de représailles en cas de manifestation, IRA (...)

--------------------------


   Culture  

Oscar des vacances ou le talent caché des jeunes (...)

--------------------------

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

La Mauritanie accueille la coupe d’Afrique des moins de (...)

--------------------------

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------