Un centre de vigilance, d’alerte et de...

mercredi 9 novembre 2016
popularité : 0%

Un centre de vigilance, d’alerte et de gestion des crises relevant de la protection civile a été inauguré mardi à Nouakchott.

La cérémonie d’inauguration a été supervisée par le ministre de l’intérieur et de la décentralisation, M. Ahmedou Ould Abdella. Le coût de ce centre, qui a été créé dans le cadre de la coopération entre la Mauritanie et l’Otan et avec l’appui du Canada et de la France, s’élève à 2 millions 700 mille euros soit l’équivalent d’un milliard d’ouguiya.

Le centre des opérations vise la protection des citoyens et de leurs biens ainsi que la vigilance et l’alerte précoce en plus de l’appui à la coordination gouvernementale commune en matière de gestion des crises et pour faire face aux risques majeurs.

Le ministre de l’intérieur et de la décentralisation, M. Ahmedou Ould Abdella a dans un mot pour la circonstance, souligné que la mise en fonction de ce centre va avoir pour effet de présenter des solutions fiables pour la protection civile contre les divers risques.

Il va, en outre, favoriser l’information et la sensibilisation des citoyens menacés par des dangers ainsi que l’appui de l’action gouvernementale commune pour faire face aux crises qui requièrent coordination et coopération entre les différents départements tout en mettant en place un mécanisme de vigilance et d’alerte précoce.

Il a ajouté que ce projet a permis d’équiper un centre d’opérations et d’alerte précoce et de gérer les crises au siège du ministère de l’intérieur et de la décentralisation en plus de la dotation des centres de coordination des opérations régionales dans les directions régionales de la protection civile au niveau de Nouakchott, Nouadhibou, Rosso et Néma d’équipements modernes pour mener à bien leur mission.

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique accrédité en Mauritanie, M. André Larry, a mis en exergue l’importance de ce centre qui est le fruit de la coopération entre la Mauritanie et l’Otan.

M. Julien Mario, directeur général adjoint de la protection civile et de gestion des crises en France a dit que ce centre constitue un apport de qualité au regard des moyens mis à sa disposition actuellement ainsi que ses développements à venir surtout dans les wilaya de l’intérieur.

La cérémonie d’inauguration a été marquée par une visite des différents pavillons du centre qui a permis à la délégation ministérielle de s’enquérir de l’état du centre et de sa capacité à réagir en cas de besoin.

L’inauguration s’est déroulée en présence des ministres de la défense nationale, de la santé, de l’environnement et du développement durable et du directeur général de la protection civile et de plusieurs invités.

AMI





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

La triste baguette de l’année 2018

--------------------------

En attendant la présidentielle… Equation à une (...)

--------------------------

Démission massive du parti de l’opposition, l’Alliance (...)

--------------------------


   Economie  

Tasiast appuie le développement des compétences (...)

--------------------------

Tasiast appuie le développement des compétences (...)

--------------------------

Mauritanie : les orpailleurs en route pour le nouvel (...)

--------------------------


   Social  

Pouvoir citoyen dans des communautés de base

--------------------------

Condoléances du Conseil municipal de Rosso à la famille (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

FATIMATA SY, DIRECTRICE DE L’UNITE DE COORDINATION DU (...)

--------------------------

A Ouagadougou, les féministes ouest-africaines adressent (...)

--------------------------


   Médias  

Communiqué de presse

--------------------------

Conférence à Nouakchott sur les relations maroco-mauritanienne

--------------------------


   Sport  

CAN 2019 : l’Egypte et l’Afrique du Sud seules (...)

--------------------------

Le Maroc ne veut pas de la CAN

--------------------------