Retrouvé grâce à son adresse

jeudi 26 octobre 2017
popularité : 0%

Alioun dit « Le grand » fait partie de cette canaille dont la prison ne veut plus. Multirécidiviste et locataire invétéré de la prison civile de Dar Naïm, Omar ne sort de taule que pour chercher un prétexte, n’importe lequel pour retourner. Malheureusement, ce sont d’honnêtes personnes qui payent le prix de ses forfaitures. La dernière, est le vol d’une enveloppe qui contenait de l’argent destiné à l’organisation d’un baptême. Lundi dernier, Alioun rôdait dans les ruelles de Kouva, lorsqu’il aperçut une maison aux apparences vides. Tous les locataires étaient partis au travail et les femmes au marché. Ne restaient qu’une femme, son bébé et une fillette de six ans.
Alioun était entré une première fois dans la concession, sous prétexte qu’il avait soif. En réalité, il voulait s’assurer que la femme seule. Il la trouva couchée, le bébé sur son bras et la fillette en train de prendre son déjeuner. Il repartit pour revenir quelques minutes plus tard. Le bébé dormait et la femme s’apprêtait à prendre une douche. En signe de reconnaissance, Alioun s’engagea à lui garder le bébé en attendant qu’elle prenne son bain. A peine a-t-elle entamé ce bain qu’elle entendait son bébé crier. Elle revint auprès de lui mais Alioun avait disparu ! Et l’oreiller sous lequel elle avait gardé l’argent qui devait servir à assurer la baptême, était renversé. Elle comprit tout. Une plainte fut déposée immédiatement auprès du commissariat de Kouva, qui a directement porté ses soupçons sur « Alioun le Grand ». En fait, celui-ci avait été signalé dans le quartier depuis une semaine, par le commissariat de Ryadh, après qu’il eut quitté les PK pour Kouva où il résidant dorénavant.
Joint par la police, Alioun rejetait les accusations portées contre lui Malheur à lui, puisque la femme qui avait été convoquée entre temps, n’eût aucune peine à le reconnaitre. Il finit par reconnaître avant de restituer l’enveloppe volée qui ne contenait plus que 32.000 UM. Sur la demande de la femme qui voulait son argent afin d’organiser son baptême au plus tôt, l’affaire fut portée en urgence au Parquet.
Ahmed. B





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------


   Social  

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------

Mauritanie : Bouamatou s’engage aux côtés de l’opposition

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------