Plus d’un milliard pour les ordures... Et des travailleurs licenciés matés par la police

jeudi 10 septembre 2020
popularité : 0%

Une cagnotte de 1, 6 milliard anciennes ouguiyas a été dégagée pour la collecte des ordures au profit de 33 communes du pays. Dixit le ministre de l’Intérieur, Mohamed Salem Merzoug devant un parterre de maires réunis, mardi 8 septembre 2020, à l’hôtel Mauricentre de Nouakchott. Au même momnet, dehors, des dizaines de travailleurs du secteur de la collecte des ordures se faisaient disperser violemment par la police alors qu’ils protestaient contre leur licenciement.Plusieurs dizaines de travailleurs du secteur des ordures ont manifesté hier, mardi 8 septembre 2020 devant l’hôtel Mauricentre de Nouakchott qui abritait une rencontre des maires de Mauritanie. Le rassemblement a été dispersé par les forces de l’ordre. Les travailleurs protestaient contre leur licenciement, demandant au gouvernement de faire pression sur leurs employeurs, en l’occurrence les sociétés de collecte des ordures, pour qu’ils reviennent sur leur décision.
Les manifestants ont protesté contre la violence avec laquelle les policiers les ont dispersés, les empêchant de faire entendre leurs voix au Ministre de l’intérieur qui se trouvait à l’hôtel en compagnie des maires de Mauritanie.
Selon l’une des manifestantes, « les policiers m’ont étranglée au point de me rendre momentanément aphone, mes bras également souffrent ; tout ça pour quoi, pour empêcher de pauvres travailleurs que nous sommes d’exprimer leur colère contre leur renvoie dans la rue, les privant de leur unique pitance pour nourrir leurs enfants ».
Le ministre de l’Intérieur qui supervisait l’ouverture des journées de concertation organisées par les maires sur la transformation des ordures en matières premières, a déclaré à l’occasion que « la gestion des ordures pose de gros problèmes aux communes et qu’il est temps de trouver une solution idoine à travers des stratégies préventives au niveau des villes et des grandes agglomérations ». Et d’ajouter que son département attache un grand intérêt à cet atelier pour la conception d’une nouvelle feuille de route capable de façon pérenne et définitive de résoudre le problème des ordures qui se pose depuis près de quatre décennies.
Avaient assisté à l’ouverture de l’atelier qui va durer deux jours, le ministre des Finances, celui de l’Environnement, un conseiller de la présidence de la République, le président du Patronat, plusieurs élus et acteurs locaux.
MOM





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ould Abdel Aziz, abandonné par les siens !

--------------------------

Affaire Ehel Bneijara- Oulad Melouk : un conflit (...)

--------------------------

PARTI « AGIR POUR VIVRE ENSEMBLE PAR LA CITOYENNETE (...)

--------------------------


   Economie  

Marché à bétail de Boghé, éleveurs et courtiers ont pris (...)

--------------------------

Foire de Timbedra, l’élément déclencheur du développement (...)

--------------------------

Exposition « Terre et Mer », quand le BIT valorise (...)

--------------------------


   Social  

Pénurie d’engrais, la crise qui a failli faire sombrer la (...)

--------------------------

Le Commissariat aux Droits de l’Homme partage la (...)

--------------------------


   Culture  

Djiefoulbé Bâ, l’élégance d’une lauréate au cœur d’une (...)

--------------------------

« Traversées Mauritanides » lance sa 2ème édition « Hiver (...)

--------------------------


   International  

Mali : Le colonel Goïta annonce avoir démis le président (...)

--------------------------

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------


   Médias  

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------


   Sport  

CAN 2021 : Les Mourabitounes fixés sur leur sort

--------------------------

Bras-de-fer entre Taleb Sid’Ahmed et Ahmed Ould Yahya Le (...)

--------------------------