Migration clandestine

lundi 17 mai 2021
popularité : 0%

De nouveaux drames dans l’Atlantique ! tous comptes faits, finalement, plus d’un millier de candidats à l’émigration clandestine ont trouvé la mort au mois d’avril dernier, alors qu’ils tentaient de rejoindre les côtes européennes, après avoir quitté les eaux territoriales mauritaniennes !
Jeudi dernier, 21 cadavres dans retrouvés dans une pirogue qui voguait aux grès des vents au large des Iles de Las Palmas. Selon les rescapés, l’embarcation a levé lancre des côtes mauritaniennes le 4 avril dernier pour les îles Canaries et était gérée par deux capitaines sénégalais, un Gambien et un Guinéen. Des 24 cadavres entassés dans les cales de la pirogue, seules 3 personnes, dont 2 hommes et une femme, étaient encore en vie. Une semaine auparavant, plus de 60 corps inertes avaient été retrouvés par les gardes côtes espagnoles sur la plage de Las Palmas. Nombre d’entre eux étaient en état de décomposition avancée. Selon les premiers éléments d’enquête, ils seraient morts de faim et de fatigue et seraient restés plusieurs jours dans leur pirogue avant que celle-ci ne soit engloutie par les vagues.
Le 14 avril, la marine marocaine avait fait état de la découverte de restes de corps humains au large des côtes de Dakhla au Sahara. Le 18 avril, une scène identique s’offrait à cette même marine sur la plage de Tanger. Le nombre de corps serait estimé à 300, qui pourraient être victime en pleine mer de houle.
Il faut dire que malgré les moyens déployés par l’Union européenne d’un côté et de l’autre par les pays tels l’Espagne, la Mauritanie, le Maroc et le Sénégal, l’émigration clandestine a toujours persisté, sur cette partie du monde. En effet, pour les candidats au voyage, l’axe Mauritanie – Espagne, continue d’offrir les meilleures possibilités de réussite pour se retrouver de l’autre côté en Europe. D’abord parce qu’en Libye, la situation est de plus en plus difficile pour les immigrés de l’ouest africain, et ensuite parce que la Mauritanie est proche de leurs régions et pays respectifs. En effet, les candidats à la migration se comptent en termes de pourcentage à près de 96 des régions ouest-africaines (Sénégal, Gambie, Guinée) pour près de 4% de Mauritaniens. Aussi, les réseaux de trafics qui organisent les voyages sont légion dans la sous-région. Leurs aventures finissent très souvent par des réussites. En témoignent les correspondances organisées à terme entre leurs clients qu’ils ont réussi à faire passer de l’autre côté de l’Atlantique et les jeunes qui ont hésité à se lancer dans l’aventure. Par ce procédé, ils incitent au voyage et à l’aventure, d’autant que ceux-là qui ont réussi à mettre pied en Europe font miroiter le paradis.
Autre réalité qui pousse les jeunes à l’aventure : les voyages réussis sont largement plus nombreux que ceux qui ont échoué ! En témoigne le nombre croissant de jeunes qui sont parvenus à se retrouver en Espagne qui seraient de plusieurs centaines de milliers pour les deux dernières années alors que dans la même période, moins de 3000 personnes auraient péri en mer. Tout porte ainsi à croire que les Autorités publiques engagées dans la lutte contre l’émigration clandestine ne communiquent pas sur le nombre de personnes qui débarquent en Europe, à partir des eaux territoriales mauritaniennes, de crainte sans doute, d’inciter les jeunes à l’aventure.
En tout état de cause, le phénomène de l’émigration clandestine dans la sous-région en direction de l’Europe est resté très peu affecté par les moyens de lutte déployés par les pays cibles. Le chômage, l’errance, la faim, ont toujours poussé les jeunes vers l’aventure. Ont-ils le choix de rester chez eux ou de partir à l’aventure quand ils sont déjà bannis par la société et considérés comme des « bons à rien » ?
JOB





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ould Abdel Aziz, abandonné par les siens !

--------------------------

Affaire Ehel Bneijara- Oulad Melouk : un conflit (...)

--------------------------

PARTI « AGIR POUR VIVRE ENSEMBLE PAR LA CITOYENNETE (...)

--------------------------


   Economie  

Foire de Timbedra, l’élément déclencheur du développement (...)

--------------------------

Exposition « Terre et Mer », quand le BIT valorise (...)

--------------------------

Phase 2 Projet SWEDD, la Première Dame donne le top à (...)

--------------------------


   Social  

Pénurie d’engrais, la crise qui a failli faire sombrer la (...)

--------------------------

Le Commissariat aux Droits de l’Homme partage la (...)

--------------------------


   Culture  

Djiefoulbé Bâ, l’élégance d’une lauréate au cœur d’une (...)

--------------------------

« Traversées Mauritanides » lance sa 2ème édition « Hiver (...)

--------------------------


   International  

Mali : Le colonel Goïta annonce avoir démis le président (...)

--------------------------

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------


   Médias  

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------


   Sport  

CAN 2021 : Les Mourabitounes fixés sur leur sort

--------------------------

Bras-de-fer entre Taleb Sid’Ahmed et Ahmed Ould Yahya Le (...)

--------------------------