Les dockers mécontents paralysent Nouakchott Vendredi noir

vendredi 27 juillet 2018
popularité : 0%

Il a fait chaud à Nouakchott vendredi matin avec la grève déclenchée par les dockers du Port Autonome. Comme convenu entre eux la veille, les manifestants ont matinalement investi les grands centres commerciaux de la capitale (les alentours du Carrefour Madrid, ceux des quincailleries de l’avenue Kennedy sise à la Polyclinique et la Médina III, le marché marocain et celui de la capitale).
Ils étaient ainsi plusieurs dizaines de grévistes qui ont très vite pris possession des rues cibles avant de se diriger vers le centre-ville de la capitale. Sur leur passage, une fumée noire envahissait les rues. Tous les commerces furent fermés de crainte de vandalisme alors que les propriétaires d’étals affolés, déguerpirent craignant sans doute d’être emportés dans la tourmente. Pendant près de trente minutes, les dockers étaient maitres des lieux, criant leur mécontentement devant l’opinion.
L’alerte avait été donnée sans nul doute, puisque comme un éclair, les forces de police combinées à celles de la garde nationale s’invitèrent sur la scène avec près d’une vingtaine de Pick-up, stoppant net l’avancée des manifestants par le jet de grenades lacrymogènes. En face, ces derniers réagissaient par des lancers de pierres. Les échanges furent rudes entre les deux parties plongées dans une fumée noire.
Plusieurs arrestations furent opérées notamment auprès de badauds qui ont voulu profiter de la situation pour saccager des commerces. Vers le milieu de la journée, la grève avait maîtrisée et les forces de l’ordre étaient maitres des lieux. Malgré tout, les grands commerces n’avaient toujours pas rouvert.
Faut-il rappeler que les dockers avaient lancé en début de semaine, un préavis de grève pour protester contre leurs difficiles conditions de travail et pour exiger l’augmentation de leurs indemnités.
MOM





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Anticiper sur la Mauritanie Post-gaz 2021

--------------------------

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------


   Social  

PELIMIR/ Boghé, des femmes rurales ambitieuses

--------------------------

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------