Haro sur les mendiants !

mardi 12 juillet 2016
popularité : 0%

Une campagne sans précédent de rafle des mendiants est prévue juste après le mois de Ramadan à Nouakchott. La décision est du ministère de l’Intérieur qui en a fait part à la communauté urbaine de Nouakchott. Il s’agit de la reprise de l’opération processuelle d’aide et d’accompagnement des indigents qui avait été menée à Nouakchott il y a une dizaine d’années et qui avait conduit à réinsérer certains mendiants dans la vie active. A l’époque, cette opération avait été placée, entre autres, dans le cadre de l’édification d’une « nouvelle image de Nouakchott » !

A l’époque, les mendiants en rade dans le centre-ville étaient systématiquement mis aux arrêts et conduits dans des centres de formation, le cas échéant, placés dans des sites d’hébergement où ils bénéficiaient chacun d’un perdium quotidien de deux mille ouguiyas et étaient entièrement pris en charge par les services publics.

L’opération en question n’avait pas duré, pour cause de laxisme constaté dans la gestion des fonds destinés aux hôtes, mais aussi du fait que ces derniers profitaient de la moindre occasion pour s’évaporer dans la nature avant de revenir à leurs pratiques d’aumônes qui leur rapporteraient dix fois plus qu’ils ne trouvaient dans les centres de rétention.

C’est en tout cas cette même opération qui est envisagée à terme pour les mendiants dont le nombre ne cesse de grossir ces dernières semaines dans la capitale. Pour les services du ministère de l’Intérieur, ils auraient atteint le chiffre symbolique de 5. 000 !
Pour d’aucuns toutefois, cette opération est strictement menée dans le cadre des actes marquant les préparatifs du prochain sommet de la Ligue arabe à Nouakchott. Il s’agit - encore une fois- de donner de la capitale une autre image, plus « digne » autre que celle faite de vagues de mendiants dégarnis et éplorés et errants, qui importuneront les délégations arabes en visite dans notre pays. En fait, la Mauritanie ne doit pas étaler sa misère à la face du monde, surtout, à la face des pays arabes !

Déjà, une campagne médiatique sans précédent est en préparation qui vise à sensibiliser l’opinion aux rafles et à la nécessité d’internement des mendiants.
Somme toute, il est bon de venir en aide aux personnes cibles en leur offrant de nouvelles opportunités de vie, mais, ce qu’il faut craindre c’est de voir celles-ci parquées comme des animaux, le temps du sommet arabe, avant de les voir abandonnées à elles-mêmes, une fois les princes arabes repartis chez eux.

MOMS





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Anticiper sur la Mauritanie Post-gaz 2021

--------------------------

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------


   Social  

Mauritanie : les autorités ordonnent la fermeture du (...)

--------------------------

PELIMIR/ Boghé, des femmes rurales ambitieuses

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------