G5 Sahel : le Sénégal s’engage auprès de ses voisins sahéliens

lundi 16 octobre 2017
popularité : 0%

Le Sénégal, qui fait partie intégrante de la région au plan géographique, entend coopérer et apporter son appui au pays du G5 Sahel, du fait de ses frontières communes avec 2 pays membres de cette organisation : le Mali et la Mauritanie, a déclaré le président Macky Sall.

Le président du Sénégal, Macky Sall, cité samedi par l’Agence de presse sénégalaise (APS), a exprimé la détermination de son pays à s’engager auprès des pays du G5 Sahel et soutenir cette organisation dans la lutte contre le terrorisme.

Il a fait cette déclaration vendredi après-midi à l’occasion d’une conférence de presse organisée en marge d’une visite de 72 heures à Dakar du président burkinabé, Roch Marc Christian Kabore.

Justifiant son engagement, le leader sénégalais a poursuivi « nous allons collaborer avec le G5 Sahel parce que nous avons des frontières communes avec deux pays membres de cette organisation -le Mali et la Mauritanie- et à titre bilatéral, avec chacun de ces états, nous sommes signataires d’accords de défense matérialisés par des patrouilles mixtes au niveau des frontières ».

Le président du Sénégal a ajouté « sans être dans le G5 Sahel, le Sénégal fait partie géographiquement de la zone et nous sommes avec nos amis, les pays amis du Sahel dans la lutte contre le terrorisme ».
Le Sénégal apporte déjà sa contribution dans le cadre de ce combat commun à travers 2 mécanismes : la mission de maintien de la paix des Nations unies avec les Casques bleus, une manière concrète de participer à la lutte globale contre le terrorisme et le chantier paix et sécurité de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) qui regroupe 7 pays : le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

A noter que plus de 1.000 soldats sénégalais sont actuellement déployés au nord Mali, dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Plusieurs centaines d’autres sont en instance de déploiement dans le centre du Mali, théâtre d’une recrudescence d’actes de violence.

Le chef de l’Etat sénégalais a salué par la suite des efforts déployés par les pays du G5 Sahel dans la lutte contre le terrorisme.

Le G5 Sahel est un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politique de développement et de sécurité, créé en février 2014 à Nouakchott. Cette organisation comprend le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya

Le360





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Le candidat de la CVE, Dr. Kane Hamidou Baba dénonce une (...)

--------------------------

Dialogue politique L’opposition menée en barque (...)

--------------------------

Dans le sillage d’un dialogue postélectoral, le ministre (...)

--------------------------


   Economie  

Journée mondiale de la population, accélérer la promesse (...)

--------------------------

Fin de mandat Ould Abdel Aziz va-t-il déclarer son (...)

--------------------------

7 juin… Si les Mauritaniens savaient

--------------------------


   Social  

Découvrir Tasiast : Un nouveau reportage sur « (...)

--------------------------

Le Projet AFIA de Save The Children lance deux activités (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Egypte : Décès de l’ex-président égyptien, Morsi

--------------------------

Mali : Les Bamakois manifestent contre l’installation du (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition pour la libration du journaliste Wediaa

--------------------------

MAURITANIE : RSF demande le rétablissement d’internet

--------------------------


   Sport  

CAN 2019 Egypte, les Mourabitounes sortent au 1er tour (...)

--------------------------

CAN : les Mourabitounes en mauvaise posture

--------------------------