Des langues et des boutiques

lundi 30 mai 2016
popularité : 0%

Le pire service que l’État rend à l’arabe comme seule et unique langue nationale officielle est de la présenter constamment, dans les faits, comme instrument d’oppression et de discrimination et comme objet culte de la dévalorisation culturelle et de l’abaissement des autres langues nationales et de leurs locuteurs.
Tout cela sur fond d’une fictive concurrence avec le français qu’adorent pourtant les membres de l’establishment régnant et leur progéniture et qu’ils n’excluent de l’espace public que pour mieux exclure la masse de ses locuteurs actuels, à savoir la grande masse des cadres négro-africains certes mais aussi tous les laissés pour compte de l’arabisme de pacotille.

Au final, voilà le résultat de la victoire de l’arabisme chauvin : la dévalorisation de la langue arabe dans son enseignement scientifique autant que dans son usage effectif dans certains secteurs clé de la vie nationale, comme le commerce import-export, les banques et finances, les mines etc où prédomine l’usage du français, expliquant du coup la prédilection des familles nanties du système en place pour cette langue. Ceci, malgré toutes les mesures officielles hypocrites prises contre elle mais qui ne frappent que les fils et filles de pauvres de nos différentes communautés.
En ensevelissant les autres nationales et en les réduisant constitutionnellement en de simples idiomes folkloriques, en invisibilisant le français tout en le transformant en langue de la classe sociale dominante pour ses affaires réelles, le gouvernement poursuit son œuvre de division de notre pays en élargissant tous les jours le fossé identitaire qu’il a lui même creusé entre nos ethnies autour de cette question linguistique, et d’abord entre nos jeunes.

Voilà dans quel cadre s’inscrit le sens la dernière mesure stupide que vient de prendre la Communauté Urbaine de Nouakchott relative à l’écriture des enseignes des…boutiques !

Gourmo Abdoul Lo





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Bric-à-brac à l’Exécutif et au bout… un boulevard vers la (...)

--------------------------

Investiture de Ghassem Bellali, « La Mauritanie D’Abord (...)

--------------------------

Les militaires mauritaniens ne lâcheront pas le (...)

--------------------------


   Economie  

Le Maroc exporte plus que 60% de ses produits laitiers (...)

--------------------------

COMMUNIQUE DE PRESSE TASIAST POURSUIT SON APPUI A LA (...)

--------------------------

Les PPP en Mauritanie Vers l’effectivité des projets

--------------------------


   Social  

Les militants d’IRA préparent un sit-in le 15 novembre, (...)

--------------------------

Pêche artisanale, la résistance des Taghredient

--------------------------


   Culture  

Oscar des vacances ou le talent caché des jeunes (...)

--------------------------

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Coupe nationale de football, Brahim Souleymane offre le (...)

--------------------------

La Mauritanie accueille la coupe d’Afrique des moins de (...)

--------------------------