Conjurer le mal

mercredi 25 mai 2016
popularité : 0%

La libération de Biram Ould Dah Ould Abeid et son compagnons d’infortune ne doit pas être un motif de satisfaction pour personne. En fait, il ne s’agit que d’un retour à la raison pour des pouvoirs publics qui nous ont habitués à mélanger les pédales quand il s’agit de remise en cause des fondements iniques du système qu’ils gèrent et font prospérer au détriment des opprimés et des laissés pour compte. Oui, la libération des deux leaders d’IRA est presque un non évènement. C’est seulement une justice qui a été rétablie. Tout le monde est d’avis que Biram et son compagnon d’infortune ne devaient pas aller en prison. Tout simplement, parce qu’ils n’ont pas fait de mal. Les chefs d’accusation portés contre eux n’avaient pas de poids. Partant, s’ils ont été présentés devant la justice, c’est pour d’autres causes et la moindre de celles-ci est que les deux hommes ont été jugés pour ce qu’ils sont (des haratines qui doivent restés soumis) et pour ce qu’ils font (leur engagement dans la lutte contre l’esclavage) !

Nous avons ainsi raté le train de la lutte contre l’esclavage. Parce que ces deux leaders qui avaient été arrêtés il y a près de deux ans, lors d’une marche pacifique contre l’ordre établi sur les terres de cultures (qui veut que des esclaves continuent de travailler la terre au profit de leurs maîtres qui les exploitent), nous avaient pourtant donné l’occasion de nous exprimer. Oui, la présence de ces leaders devait susciter le débat et la discussion afin d’entraîner une profonde révision des concepts et de la pratique jusque-là en cours sur les fondements religieux de l’exploitation des terres agricoles par la société mauritanienne. Entendez bien, dans la société mauritanienne avec toutes ses franges et composantes. Aussi bien pour ces franges qui font de l’esclave un objet commercial ou un gadget de plaisir ou encore un robot de production que l’on n’entretient jamais, ni n’amortit ; que celles qui regardent "l’esclave" avec dédain, mépris, vulgarité et l’excluent des aspects honorant dans leur ordre social. Dommage…. Parce que la Mauritanie gagnerait à discuter sur ses problèmes en profitant des occasions similaires pour de refonder le pacte social fondateur de son existence.

Après tant d’années d’errance, d’incompréhensions mutuelles, de drames et de désastres frôlés, il est temps de se parler entre Mauritaniens. Il est temps de voir la réalité d’en face et d’en discuter sans détour. Dans la franchise et la sincérité des pacifiques. Continuer à clamer de grandes paroles sur l’égalité des citoyens, l’équité dans leur traitement, tout en agissant autrement, ne fera qu’envenimer la situation de frustration et de ras-le-bol que des pans entiers de notre société ressentent depuis la brutale rupture des équilibres amorcée, ouvertement au milieu des année 80 et érigée comme une constance dans la pratique du pouvoir et du système depuis. Et c’est ce qui arrive malheureusement ces derniers jours, surtout, depuis le dernier rapport onusien sur l’esclavage et la pauvreté en Mauritanie. Voyez le nombre des initiatives mises en place pour rejeter ce rapport ? Voyez l’engagement de tous les pans de l’Etat ébranlé qui poussent le ridicule jusqu’à clamer haut et fort que l’esclavage est une illusion et la pauvreté une chimère ! Si les Mauritaniens alertes et vigilants s’abstiennent de suivre le pouvoir dans sa folle équipée propagandiste contre ceux qui décrivent la réalité mauritanienne, contre des défenseurs des droits de l’homme dont contre Biram et IRA, nous n’en aurions pas été à ce stade de pourrissement atteint aujourd’hui où les marginalisés tels les haratines se sentent, quelque part, visés ; comme l’ont été, bien avant eux, les négro-mauritaniens.

Si la lucidité prédomine et des voix sages au sein du système parviennent à conseiller ceux qui ne savent agiter que la propagande ou le bâton, ultime expression de leur mépris de tout ce qui ne cadre pas avec leurs orientations suicidaires, nous aurions pu tranquillement dépassionner des questions dont dépend l’avenir et la stabilité de notre pays. Il faut bien le reconnaître : la question des droits de l’individu reste entière. Les injustices sont encore nombreuses dans le pays. Et les frictions sociales seront encore là. Il en sera de même tant que le courage et la lucidité vont manquer.

Amar Ould Béjà





Commentaires

Logo de シアリス 価格 相場
vendredi 3 août 2018 à 03h15 - par  シアリス 価格 相場
Logo de シアリス 通販 最短
vendredi 3 août 2018 à 03h15 - par  シアリス 通販 最短
Logo de ばいあぐら ジェネリック 輸入
vendredi 3 août 2018 à 03h15 - par  ばいあぐら ジェネリック 輸入
Logo de そうろう防止 薬 市販
vendredi 3 août 2018 à 03h15 - par  そうろう防止 薬 市販
Logo de 薬 個人輸入 危険性
vendredi 3 août 2018 à 03h15 - par  薬 個人輸入 危険性

I can’t get through at the moment ムームライフ

Logo de 個人輸入代行業者 おすすめ
vendredi 3 août 2018 à 01h34 - par  個人輸入代行業者 おすすめ
Logo de 絶対 痩せる ダイエット
vendredi 3 août 2018 à 01h34 - par  絶対 痩せる ダイエット
Logo de ばいあぐら 購入 横浜
jeudi 2 août 2018 à 23h55 - par  ばいあぐら 購入 横浜
Logo de http://piapmd.com/jid87
jeudi 2 août 2018 à 23h54 - par  http://piapmd.com/jid87
Logo de ばいあぐら ジェネリック 通販 アマゾン
jeudi 2 août 2018 à 20h34 - par  ばいあぐら ジェネリック 通販 アマゾン
Logo de ポゼット30mg
jeudi 2 août 2018 à 20h34 - par  ポゼット30mg

I’d like to tell you about a change of address ダイエット プロテイン

Logo de スーパータダライズ 時間
jeudi 2 août 2018 à 17h12 - par  スーパータダライズ 時間
Logo de ビタミン サプリ 効果
jeudi 2 août 2018 à 17h12 - par  ビタミン サプリ 効果
Logo de 個人輸入代行 薬 評価
jeudi 2 août 2018 à 10h20 - par  個人輸入代行 薬 評価
Logo de 食欲 を 抑える サプリ
jeudi 2 août 2018 à 08h39 - par  食欲 を 抑える サプリ

This is the job description http://piapmd.com/jid64

Logo de ばいあぐら ジェネリック 購入方法
jeudi 2 août 2018 à 08h38 - par  ばいあぐら ジェネリック 購入方法
Logo de 個人輸入代行 薬事法
jeudi 2 août 2018 à 08h38 - par  個人輸入代行 薬事法
Logo de そうろう防止 薬 市販
jeudi 2 août 2018 à 08h38 - par  そうろう防止 薬 市販
Logo de ポゼット 副作用
jeudi 2 août 2018 à 05h20 - par  ポゼット 副作用
Logo de http://piapmd.com/jid128
jeudi 2 août 2018 à 05h19 - par  http://piapmd.com/jid128



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Anticiper sur la Mauritanie Post-gaz 2021

--------------------------

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------


   Social  

PELIMIR/ Boghé, des femmes rurales ambitieuses

--------------------------

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------