Affaire Sonimex de Rosso : Plus de 2 milliards d’UM d’engrais détournés

jeudi 4 août 2016
popularité : 0%

L’affaire des 2 milliards d’UM de la Sonimex détournés à Rosso continue de défrayer la chronique. Avec le premier responsable en fuite, une commission composée par la gendarmerie et l’Inspection générale d’Etat s’active autour d’un des dossiers les plus scabreuses de l’année. Plusieurs hauts responsables ainsi que des commerçants pourraient être impliqués dans l’enquête ouverte à cet effet.

L’histoire des 2 milliards d’UM d’engrais détournés de la Sonimex de Rosso révèle chaque jour des aspects nouveaux. Cette affaire très suivie par la présidence de la République ne concernerait plus simplement le vol de plusieurs centaines de tonnes d’engrais, mais également des centaines de tonnes de riz non décortiqué qui y était emmagasiné. Le détournement pourrait concerner encore des montants inimaginables d’après les premiers éléments de l’enquête lancée par la commission mixte formée par la gendarmerie nationale et l’Inspection générale d’Etat.

Le riz volé des magasins de la Sonimex, avec la complicité du directeur régional en fuite, aurait été retrouvé dans plusieurs industries de transformation locales, ce qui pourrait supposer des transactions illicites qui auraient prévalu à ce niveau. De hauts responsables de la Sonimex seraient impliqués. L’étau de l’enquête se resserre de plus en plus autour d’eux.

D’ores et déjà, le Directeur général de la Sonimex et son comptable auraient été entendus par les enquêteurs, mais aussi les membres de la commission responsable de l’emmagasinement des produits gérés par la société publique d’import-export ainsi que de gros commerçants de la place, soupçonnés d’avoir planifié avec les responsables en question ce détournement à l’échelle. L’enquête serait suivie au jour le jour par le président Mohamed Abdel Aziz en personne, selon les informations de presse. Celles-ci précisent que l’affaire de la Sonimex pourrait emporter de très hauts responsables de l’Etat ainsi que certains clients de la société.

Interrogé sur ce dossier lors de la conférence de presse hebdomadaire du conseil des ministres, le ministre porte-parole du gouvernement a affirmé ne disposer d’aucun élément. Certains ont expliqué le mutisme du gouvernement sur ce dossier par le fait qu’il n’a pas été débattu lors du conseil des ministres et que le président semble ne pas vouloir en parler, préférant le gérer personnellement.

Selon certains observateurs, jamais la Sonimex n’a connu période plus sombre que celle qu’elle a vécu sous la coupole de l’actuel directeur général. En plus des incendies qui ont ravagé certains de ses magasins à Nouakchott, obligeant leur déplacement sur la route « Aziz », le siège central de la société a été également cambriolé. Cela, sans compter l’incapacité de la Sonimex à honorer sa mission vis-à-vis des boutiques « Emel » de vente de produits homologués aux populations pauvres.
En plus des arriérés de salaires des employés de ses boutiques, celles-ci souffriraient aussi d’une insuffisance sur le plan du ravitaillement en produits de première nécessité. Certaines informations évoquent aussi l’existence d’un magasin de la Sonimex caché dans la Moughataa de Dar-Naïm. Plus d’une centaine de riz avariés y seraient emmagasinés, malgré la protestation des riverains qui se plaignent de l’odeur fétide qui s’y dégage.

Ahmed B.





Commentaires

Logo de CHEIKH ALKABIR
jeudi 4 août 2016 à 11h00 - par  CHEIKH ALKABIR

COMMENT VOULEZ - VOUS QUE LA SONIMEX SOIT BIEN GERER MONSIUER LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ?
- UN DIRECTEUR GENERAL SANS NIVEU (SAUF EN POLITIQUE DE MAGUILLES)

- UN DIRECTEUR COMMERCIAL SANS BAC( AYANT UNE EXPERIENCE DE THIEB THIEB DANS LE SECTUER PRIVE)

- UN DAF< UNE COMPTABILITE , MIS A L’ECART

- AUCUNE COMPETENCE DANS TOUS LES AUTRES SECTEURS , SAUF RARES CADRES (3-4) QUI SONT MARGINALISES ,

CETTE SONIMEX A BESOIN D’ETRE DISSOUTE , LES ANCIENS EMPLOYES LIBERES , ET UNE NOUVELLE STRUCTURE CREER ET GERER PAR :

- UN DIRECTOIRE COMPOSE DE PERSONALITES INTERGRES ET COMPETENTES QUI A LE DEVOIR DE PLANIFIER ET SUIVRE L’EXECUTION DU MANDAT DE L’ORGANE EXECITIF :

- UN ORGANE EXECUTIF TECHNIQUE HAUTEMENT QUALIFIE COMPOSE DE JEUNES COMPETENCES INTEGRES ET ASSERMENTES

- UN CONSEIL SOCIAL COMPOSE DE LA SORITE CIVILE ET DES MINISTRES CONCERNEES : SON ROLE EST D’ORENTER ET CONSEILLER LE LE DIRECTOIRE SUR LES QUESTIONS RELTIVES A LA PLANIFICATION ET L’EXECUTION DES ACTIVITES .

UNE ETUDE APPROFFONDIE DOIT METTRE EN FORME LE STATUT DE CETTE ENTREPRISE ET SES OBJECTIFS.

CE QUI EXISTE ACTUELLEMENT .. NE FERA QUE DU MAL EN PURE.




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------

Elections du 1er septembre : Le parti El Moustaqbel dit (...)

--------------------------


   Economie  

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------


   Social  

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------

Mauritanie : Bouamatou s’engage aux côtés de l’opposition

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------

Sénégal : Khalifa Sall révoqué par Macky Sall de son mandat (...)

--------------------------


   Médias  

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------

Voilà pourquoi Horizons et Chaab ne paraissent (...)

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------