Poster un commentaire à la suite de l’article...

vendredi 3 juin 2016

Le Président Aziz : le dossier malien est très complexe et nous ne pouvons pas l’ignorer

Dans un entretien avec le journal français « l’opinion », le président Mohamed O. Abdel Aziz a déclaré que le dossier de la crise malienne était très compliqué et qu’il était déjà posé pendant la colonisation.
La Mauritanie, en tant que pays voisin du Mali et partageant avec lui l’appartenance à la région du (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.




New Page 1

Le Journal



   Politique  

L’opposition échoue à sa première expérience sur le choix (...)

--------------------------

Dissolution de 76 partis : Un arrêté taillé sur (...)

--------------------------

Le M.P.R condamne fermement la décision de sa (...)

--------------------------


   Economie  

Fermeture des entités de transfert de fonds illégales

--------------------------

Les experts mauritaniens à l’école des changements (...)

--------------------------

Les femmes et les filles au cœur d’une rencontre des pays (...)

--------------------------


   Social  

« La Mauritanie D’Abord » honore la « Mère Exemplaire (...)

--------------------------

Alliance 8.7, la Mauritanie 3ème pays au monde à adopter (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Algérie : Abdelaziz Bouteflika promet une présidentielle (...)

--------------------------

Présidentiel : Macky Sall proclamé vainqueur de la (...)

--------------------------


   Médias  

Esclavage en Mauritanie : la BBC piégée

--------------------------

Le président de la République sera présent à la marche (...)

--------------------------


   Sport  

CAN2019-Mourabitounes-Levée de fonds : Une cagnotte de (...)

--------------------------

Retour avec Dr.Bâ Mohamedou sur le détournement de 75.000 (...)

--------------------------