Selon l’ambassadeur du Sahara Occidental en Algérie, « Le Maroc veut provoquer une fissure au sein de l’Union africaine »

jeudi 17 novembre 2016
popularité : 0%

Le représentant du Polisario au Moyen-Orient, Mustapha Mohamed Lamine, expose tous les arguments trahissant les mensonges marocains.

L’ambassadeur du Sahara occidental en Algérie, Bouchraya Hammoudi Beyoun, souligne les incohérences du régime marocain qui ne veut qu’« envahir l’Union africaine ». Interrogé sur l’objectif du royaume qui a fait sa demande d’intégrer l’UA, l’orateur affirme que « le makhzen veut chasser le Sahara occidental de l’organisation dont il est membre fondateur ». « Aujourd’hui, les responsables du royaume ont abandonné leur exigence de nous chasser de l’UA.

Donc, ils acceptent de siéger avec nous dans l’organisation. Et cela remet complètement en cause leur discours sur la question sahraouie. L’autre inconséquence apparaît aussi dans le dernier discours du roi prononcé à partir du Sénégal et dans lequel il a affirmé que le territoire du Maroc s’étend jusqu’au Sénégal. Il remet donc en cause même l’intégrité territoriale de la Mauritanie et du Mali », a expliqué Bouchraya Hammoudi Beyoun, lors d’une conférence organisée à l’occasion du 41e anniversaire de l’Accord de Madrid du 14 novembre 1975 sur le partage du Sahara occidental.

Selon lui, le discours du roi marocain « trahit ses intentions ». « S’il veut intégrer l’UA, ce n’est pas pour œuvrer à l’unité de l’Afrique. C’est plutôt pour provoquer des fissures dans l’organisation », ajoute-t-il, précisant que les membres de l’UA ne se laisseront pas faire. Revenant sur le fameux Accord de Madrid, à la faveur duquel l’Espagne céda le territoire sahraoui au Maroc et à la Mauritanie, Bouchraya Hammoudi Beyoun souligne « sa nullité », confirmée d’ailleurs par l’ONU. « Même les Espagnols précisent qu’ils ont cédé un territoire et non pas une souveraineté », rappelle-t-il.

Intervenant sur le même sujet, le représentant du Polisario au Moyen-Orient, Mustapha Mohamed Lamine, expose tous les arguments trahissant les mensonges marocains. Ce pays qui prétend être le propriétaire des territoires sahraouis n’avait aucun droit de cité avant les années 1970. « Toutes les résolutions onusiennes depuis 1965 portaient sur le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination. Toutes les organisations internationales, y compris le Mouvement des non-alignés et l’OUA, soutenaient ce principe », a-t-il rappelé.

L’accord lui-même est, a-t-il ajouté, « frappé de nullité dans la mesure où la partie concernée par ce partage, en l’occurrence le peuple sahraoui, n’a pas été associée ». « Cet accord est incompatible avec la politique de décolonisation, viole le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et ceux qui l’ont signé n’ont pas la qualité pour disposer de la souveraineté et du territoire du Sahara occidental », explique-t-il.

Dans ce sens, les conférenciers appellent l’ONU à trouver une solution rapide à ce conflit en application des résolutions onusiennes portant sur l’organisation d’un référendum d’autodétermination. « Sinon, le retour à la guerre sera inéluctable. Nous, nous souhaitons une solution pacifique et démocratique », a déclaré l’ambassadeur du Sahara occidental à Alger, en dénonçant le rôle de la France qui « freine l’application des résolutions onusiennes ».

Madjid Makedhi

Elwatan





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Plus de 130.000 militants ! Bilan de la campagne (...)

--------------------------

Ould Abdel Aziz de retour à Nouakchott !

--------------------------

COP 27, le Pavillon Mauritanie anime une conférence sur (...)

--------------------------


   Economie  

6ème réunion des ministres des pays membres du SWEDD à (...)

--------------------------

Marché à bétail de Boghé, éleveurs et courtiers ont pris (...)

--------------------------

Foire de Timbedra, l’élément déclencheur du développement (...)

--------------------------


   Social  

Discours du Président de la République du 28 novembre

--------------------------

Forum de Kigali sur l’esclavage moderne en Afrique, (...)

--------------------------


   Culture  

Quelle mouche a piqué les autorités pour arrêter le (...)

--------------------------

Festival Assalamalekum 2022 : une soirée de gala avec (...)

--------------------------


   International  

Abu Dhabi, les leaders religieux du monde adoptent le (...)

--------------------------

Mali : Le colonel Goïta annonce avoir démis le président (...)

--------------------------


   Médias  

Un prix régional pour Cheikh Aïdara !

--------------------------

Tasiast réaffirme son soutien et sa solidarité à la (...)

--------------------------


   Sport  

« On ne démissionne pas », Ahmed Ould Yahya face à la (...)

--------------------------

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------