Présidentielle américaine : l’Afrique, grande absente de la campagne électorale

mardi 8 novembre 2016
popularité : 0%

Aux Etats-Unis, d’une manière générale, la campagne électorale qui s’est achevée ce lundi a été monopolisée par les joutes verbales et les attaques personnelles entre candidats, au détriment des programmes. Et s’il y a bien un thème qui n’a pas été évoqué du tout, c’est celui de l’Afrique et de la politique des Etats-Unis sur le continent.

Du côté des immigrés africains naturalisés, l’absence de l’Afrique dans les débats est une grande déception. C’est le sentiment d’Eric Edy, président d’Africom (United States Africa Command), une coalition d’associations de la diaspora : « Même quand on parle de Benghazi en Libye, ce n’est parce qu’on veut parler de la situation en Libye, mais on veut parler de ces diplomates qui malheureusement ont perdu leur vie là-bas. Et puis, est-ce que du côté de ces diplomates américains, on regarde la Libye comme faisant partie de l’Afrique ou bien rattachée au Moyen-Orient ? L’Afrique subsaharienne ou bien l’Afrique noire en général sont restées beaucoup sur [leur] faim. »

Mais pour Melvin Foote, président de Constituency for Africa (CFA), une organisation de la diaspora qui tente de sensibiliser l’exécutif et le législatif américain aux problématiques africaines, les candidats ne sont pas les seuls responsables de ce silence sur l’Afrique : « L’une des raisons de l’absence de l’Afrique, c’est que ce n’est pas vraiment une attente des électeurs. Et à ce stade, ce qui préoccupe les candidats ce ne sont pas les dossiers - ils ne s’intéressent pas à l’Afrique ou au sida - ils se préoccupent d’être élus. Et il y a aussi un manquement de la diaspora, qui commence à peine à s’impliquer. Nous n’avons pas manifesté assez clairement que l’Afrique était un vrai dossier. Donc on peut fustiger Hillary ou Trump, mais la réalité, c’est qu’on doit regarder notre propre responsabilité en face. »

Enfin il est à noter qu’à la différence d’Hillary Clinton, Donald Trump ne dispose pas de spécialistes de l’Afrique parmi ses conseillers sur la politique étrangère.

RFI





Commentaires

Logo de Junko
mercredi 28 décembre 2016 à 21h46 - par  Junko

Les entreprises rédigent de plus en plus ordinairement des affaires d'achat et de vente de biens ou de prestations de service
avec l'Union Européenne. La réglementation concernant certains stratégies intracommunautaires est complexe & évolutive.
Une bonne maîtrise des règles de la TVA relatives aux opérations intracommunautaires est essentiel pour
respecter obligations déclaratives mais aussi anticiper ces risques financiers.

Also visit my blog post ... [verifier tva intracommunautaire gratuit->http://www.cepha-ulb.net/]




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ghazwani, le meilleur choix après le meilleur des (...)

--------------------------

Mauritanie : un général en remplace un autre

--------------------------

Mohamed Abdel Aziz renonce à un 3ème mandat et ouvre un (...)

--------------------------


   Economie  

Les experts mauritaniens à l’école des changements (...)

--------------------------

Les femmes et les filles au cœur d’une rencontre des pays (...)

--------------------------

Mines : une transaction scellée autour de 1.180 tonnes (...)

--------------------------


   Social  

Le BIT forme des jeunes à Bassiknou et au camp des (...)

--------------------------

AMEM, le projet maghrébin de la migration du travail (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Sénégal Présidentielle 2019 : Un Rapport tire la sonnette (...)

--------------------------

Exportations : premier convoi par voie routière vers le (...)

--------------------------


   Médias  

Esclavage en Mauritanie : la BBC piégée

--------------------------

Le président de la République sera présent à la marche (...)

--------------------------


   Sport  

Retour avec Dr.Bâ Mohamedou sur le détournement de 75.000 (...)

--------------------------

Cérémonie des Awards, une marque d’image du président de (...)

--------------------------