Mauritanie : un nouveau front contre le référendum constitutionnel

mercredi 5 juillet 2017
popularité : 0%

Après plusieurs jours de tractations, plusieurs partis et organisations de la société civile ont décidé de se regrouper, ponctuellement, pour mener une campagne active contre la révision constitutionnelle qui sera soumise au vote des Mauritaniens.

Une réforme qui prévoit en particulier la suppression du Sénat et de la Haute Cour de justice ainsi qu’un changement de drapeau. Un texte refusé par les sénateurs d’où le choix du président de passer par la voie référendaire.

On trouve dans ce nouveau front, la coalition de l’opposition du Front national pour la démocratie et l’unité (FNDU), d’autres partis tels que le Rassemblement des forces démocratiques (RFD) et Sawab, mais aussi plusieurs mouvements comme l’organisation de lutte contre l’esclavage IRA, ou les jeunes de Touche pas à ma Constitution.

Une alliance de circonstance motivée par un objectif commun : faire échouer le référendum constitutionnel du 5 août, jugé anticonstitutionnel. « Ce scrutin est le fruit d’une décision unilatérale, il ne mènera à rien, nous espérons toujours qu’il n’ait pas lieu », résume un leader politique.

Journée « ville morte »

Après plusieurs réunions, toutes ces structures se sont accordées sur l’importance de s’unir pour plus de visibilité. Et sur la nécessité de mener une campagne active de protestation qui reste encore à préciser.

Ce regroupement, qui ne s’est pas encore doté d’un nom, appelle à une journée « ville morte » le 5 août pour faire chuter le taux de participation et décrédibiliser le référendum déjà rejeté par les sénateurs qui estiment que les priorités du pays sont ailleurs.

D’autres partis comme l’Alliance pour la justice et la démocratie (AJD/MR) ont choisi de ne pas participer à cette nouvelle alliance de circonstance, mais affichent leur intention de boycotter le scrutin.

RFI





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

La triste baguette de l’année 2018

--------------------------

En attendant la présidentielle… Equation à une (...)

--------------------------

Démission massive du parti de l’opposition, l’Alliance (...)

--------------------------


   Economie  

Tasiast appuie le développement des compétences (...)

--------------------------

Tasiast appuie le développement des compétences (...)

--------------------------

Mauritanie : les orpailleurs en route pour le nouvel (...)

--------------------------


   Social  

Pouvoir citoyen dans des communautés de base

--------------------------

Condoléances du Conseil municipal de Rosso à la famille (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

FATIMATA SY, DIRECTRICE DE L’UNITE DE COORDINATION DU (...)

--------------------------

A Ouagadougou, les féministes ouest-africaines adressent (...)

--------------------------


   Médias  

Communiqué de presse

--------------------------

Conférence à Nouakchott sur les relations maroco-mauritanienne

--------------------------


   Sport  

CAN 2019 : l’Egypte et l’Afrique du Sud seules (...)

--------------------------

Le Maroc ne veut pas de la CAN

--------------------------