Mauritanie : l’opposition annonce un boycott du référendum constitutionnel

mercredi 30 novembre 2016
popularité : 0%

Les responsables des partis de l’opposition mauritanienne, qu’il s’agisse de ceux regroupés au sein du Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU), ou du Rassemblement des forces démocratiques (RFD) et l’Union nationale pour l’alternance démocratique (UNAD), ont annoncé le boycott du prochain référendum en Mauritanie.

Cette décision a été révélée ce mardi 29 novembre au cours d’une conférence de presse conjointe. Ce référendum est prévu début 2017. Il vise à faire approuver plusieurs décisions prises lors du dialogue politique, lui-même boycotté par l’écrasante majorité des partis de l’opposition.

Ainsi, les Mauritaniens sont appelés, entre autres, à donner leur avis sur la suppression du Sénat et de certaines institutions, la création de conseils régionaux et le changement des symboles de l’Etat (drapeau et hymne national).

Justifiant la décision de l’opposition, Cheikh Sid’Ahmed Ould Babamine, président en exercice du FNDU-collectif de partis politiques, organisations de la société civile, centrales syndicales et personnalités indépendantes, a expliqué que « les amendements proposés ne sont pas le fruit d’un véritable dialogue, car ils se limitent à ceux annoncés à Néma par le président Mohamed Ould Abdel Aziz et aux propositions de son parti au cours d’un dialogue unilatéral que le pouvoir a organisé dans une atmosphère carnavalesque, excluant tout débat politique constructif.

En plus de cela, les réformes proposées ne revêtent aucun caractère d’urgence et n’apportent aucune solution aux problèmes de fonds de la Mauritanie, lesquels portent sur la non neutralité d’un Etat pris en otage par un pouvoir contre tous les acteurs politiques ».

Ainsi, selon l’opposition mauritanienne, au rang des questions fondamentales zappées par le dialogue 2016, le président en exercice du FNDU ajoute d’autres maux dont souffre la société mauritanienne : « l’esclavage et ses séquelles sur l’unité nationale, le non règlement du passif humanitaire des années 1990, etc. ».

Ahmed Ould Daddah, président du Rassemblement des forces démocratiques (RFD) et leader historique de l’opposition, relève que « le changement de drapeau et la réhabilitation de la résistance ne sont qu’une nouvelle manœuvre démagogique du pouvoir après la faillite du slogan de la lutte contre la gabegie depuis que les Mauritaniens ont pris la mesure de l’incurie et du pillage qui caractérisent l’action d’un pouvoir dont le chef s’obstine, en violation de la loi, à refuser de publier sa déclaration de patrimoine et tous les biens accumulés depuis son arrivée au pouvoir ».

L’opposition mauritanienne déclinera ultérieurement un agenda des actions pacifiques et légales pour faire échec à la campagne référendaire du pouvoir.

Le360





Commentaires

Logo de project-investors@outlook.fr
mercredi 8 février 2017 à 04h32 - par  project-investors@outlook.fr

La société Project Investor Group est un bureau spécialisé dans les domaines d’investissement et de financement .Ils financent des projets partout dans le monde,des projets rentables et porteurs d’avenir,des projets bien élaborés avec un bon business plan ils travaillent en collaboration avec des courtiers professionnels, ce bureau veille à vous dénicher les bonnes opportunités et à vous orientez vers les meilleures décisions que vous soyez des particuliers, des indépendants ou des PME vous bénéficierez d’une disponibilité et d’un professionnalisme dignes de la renommée Project Investor Group a Londres, en france et au canada. Bénéficiez des prestations de qualité de 500.000$ à une sommes indéfinie pour développer vos projets et entreprise.
quette de personne responsable,dynamique,de bonne moralité pour nous représenter valablement en Afrique dans le but de développer notre société dans les domaines d’activité a s’avoir.
- L’agriculture a grande échelle,la Construction des logements sociaux, l’élevage moderne ,le transport urbain, commerce import-export, la quincaille rie général, l’énergie renouvelable,l’extraction minière et autres. Notre représentant aura pour poste, D.G.A ( Directeur Général Afrique).
Type de candidat : Personne physique ( homme / femme) ou morale.
Avoir un bon sens relationnel et du management, être commerçant dans l’âme , gestionnaire, manager, entrepreneur, commerçant, dirigeant, cadre de la grande distribution être dynamique pour nous représenter dans son pays afin de nous approvisionner certaines matières premières très indispensable pour nous par le biais de notre représentant
Si vous avez donc des projets et vous êtes dans le besoin Contactez sans plus attendre ce bureau d’investissement.
Tél : 00 44 74 13 36 90 13
E-mail : project-investors@outlook.fr
Site internet : www.projectinvestorgroup.com



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ould Abdel Aziz, abandonné par les siens !

--------------------------

Affaire Ehel Bneijara- Oulad Melouk : un conflit (...)

--------------------------

PARTI « AGIR POUR VIVRE ENSEMBLE PAR LA CITOYENNETE (...)

--------------------------


   Economie  

Marché à bétail de Boghé, éleveurs et courtiers ont pris (...)

--------------------------

Foire de Timbedra, l’élément déclencheur du développement (...)

--------------------------

Exposition « Terre et Mer », quand le BIT valorise (...)

--------------------------


   Social  

Pénurie d’engrais, la crise qui a failli faire sombrer la (...)

--------------------------

Le Commissariat aux Droits de l’Homme partage la (...)

--------------------------


   Culture  

Djiefoulbé Bâ, l’élégance d’une lauréate au cœur d’une (...)

--------------------------

« Traversées Mauritanides » lance sa 2ème édition « Hiver (...)

--------------------------


   International  

Mali : Le colonel Goïta annonce avoir démis le président (...)

--------------------------

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------


   Médias  

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------


   Sport  

CAN 2021 : Les Mourabitounes fixés sur leur sort

--------------------------

Bras-de-fer entre Taleb Sid’Ahmed et Ahmed Ould Yahya Le (...)

--------------------------