L’administration en mouvement : Chambardement tout azimut

mercredi 2 novembre 2016
popularité : 0%

De nouvelles Willayas et des nouveaux administrateurs régionaux ! Tel est le premier acte annonciateur du prochain referendum qui vise la modification de la constitution et des futures élections législatives et municipales..
L’architecture administrative nationale va connaître d’importants changements en perspective des prochaines élections législatives et municipales. Mercredi dernier, le ministère de l’Intérieur a en effet entamé une double réflexion, d’abord sur un projet de loi portant code de l’administration territoriale et des collectivités territoriales, qui réorganise le fonctionnement administratif du pays. Il s’agit de la création de trois nouvelles Willayas (une nouvelle willaya au Hodh Echarghi, une deuxième au Hodh El Gharbi et une troisième à Dakhlet Nouadhibou). Il s’agit aussi de doter toutes les willayas du pays, de conseils régionaux (qui remplaceraient le Sénat), pourvus d’une personnalité morale et d’une autonomie financière. Ces nouvelles entités, élues au suffrage direct, auront pour fonction d’assurer les services publics répondant aux besoins de la population locale, dont, la voirie locale, la construction, l’entretien et l’équipement des bâtiments scolaires de l’enseignement fondamental, la construction, l’entretien et l’équipement des dispensaires et centres de protection maternelle et infantile, l’alimentation en eau et l’éclairage public, les transports urbains, sanitaires et scolaires, l’hygiène, l’évacuation des ordures ménagères. Dotés d’un pouvoir régional, ces conseils régionaux qui seront appelés à accompagner chacun des conseils municipaux locaux, seront les interlocuteurs privilégiés des populations auprès du président de la République. Ils disposent d’un budget alimenté par les droits, impôts, taxes, revenus, dons et legs, taxes et redevances pour service rendu, mais aussi de deux fonds de l’État : le Fonds régional de développement et la subvention d’appui aux services.
L’autre réflexion du ministère de l’Intérieur porte elle, sur la réorganisation de l’administration territoriale. Il s’agit de trouver les voies les plus appropriées pour une réussite totale des futurs suffrages : le referendum constitutionnel, les élections municipales et législatives anticipées, voire la future présidentielle. De sources informées, le ministère a pris l’option de préparer les jeunes administrateurs mauritaniens au labeur. Il s’agira de faire appel aux cadres qui ont l’expérience des élections, qui seront hissés aux rangs de Walis, de Hakems et de chefs départementaux. Ils seront alors assistés de centaines de jeunes diplômés chômeurs que le gouvernement compte désigner à la tâche d’administrateurs régionaux, une fois les élections closes. Ainsi, par cette opportunité, le pouvoir voudrait faire d’une pierre deux coups : organiser des élections transparentes et former des jeunes à l’emploi et les amener à terme, à assurer la relève dans l’administration territoriale.
MOMS





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Investiture de Ghassem Bellali, « La Mauritanie D’Abord (...)

--------------------------

Les militaires mauritaniens ne lâcheront pas le (...)

--------------------------

Session parlementaire suspendue en attendant de régler (...)

--------------------------


   Economie  

Anticiper sur la Mauritanie Post-gaz 2021

--------------------------

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------


   Social  

La Suède, un partenaire peu connu des acteurs (...)

--------------------------

The Game Is Over : C’est Le meilleur parmi nous (...)

--------------------------


   Culture  

Oscar des vacances ou le talent caché des jeunes (...)

--------------------------

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

La Mauritanie accueille la coupe d’Afrique des moins de (...)

--------------------------

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------