Expulsion des Etats Unis Rapatriement de Mauritaniens des USA

mercredi 15 mars 2017
popularité : 0%

Ils sont plusieurs dizaines de citoyens mauritaniens résidant jusque-là aux USA, qui devraient se retrouver dans les prochains jours en Mauritanie. Il s’agit de personnes qui tombent subitement sous le durcissement des critères d’expulsion d’étrangers de la nouvelle administration Trump.
Plusieurs dizaines de mauritaniens attendent d’être rapatriés au pays. Les Mauritaniens tombent comme tous les autres immigrés aux USA, sous le durcissement de la nouvelle administration américaine qui a décidé de bouter hors de son pays, non seulement, les sans papiers en situation irrégulière ou ceux ayant commis des crimes mais aussi les auteurs de petits délits.
Si les Mauritaniens sont autant concernés par ces opérations de refoulement, c’est que la nouvelle administration américaine, ne fait plus de différence dans les choix des personnes ciblées. Sont désormais visés par les expulsions, les étrangers qui sont en détention ou même ceux qui sont en liberté provisoire, ceux qui ont postulé pour avoir des titres de séjour, (comme par exemple dans la catégorie asile, après examen de leur dossier s’il y a des gens qui sont déboutés, ils sont versés dans la catégorie des illégaux). Et ils seraient très nombreux les Mauritaniens qui tomberaient dans cette dernière grille. Toutefois, de sources dignes de foi, la Mauritanie compterait beaucoup moins de personnes ciblées par cette opération que tous les pays d’Afrique. Il faut dire que le Nigeria devrait accueillir 600 de ses ressortissants, la Côte d’Ivoire, 1475, le Mali 863 et le Sénégal, 530.
Il faut dire que ces dernières années, les Mauritaniens ont été très nombreux à se rendre aux USA, qui pour suivre des études, qu’ils abandonnent finalement pour du travail, qui pour l’aventure, et qui pour la recherche d’un cadre de vie meilleur que celui du pays. Les Mauritaniens constitueraient la communauté africaine la moins nombreuse aux Etats Unis avec près de 3000 personnes ! Nombreuses sont les familles restées en Mauritanie qui sont ainsi entièrement prises en charge par leur fils parti aux USA. La question qui se pose est de savoir comment elles vivront le retour de ce fils au pays.
Selon ces mêmes sources, parmi les Mauritaniens expulsés des USA, figure une bonne partie qui n’aurait jamais vu la Mauritanie. La question qui se pose alors est de savoir s’il s’agit de Mauritaniens authentiques ou de citoyens qui se seraient procuré la nationalité mauritanienne pour se rendre aux États-Unis. On sait que pendant les moments de braise, quelques étrangers avaient largement profité de la situation en Mauritanie pour se procurer des papiers qui leur permettaient d’obtenir le statut de réfugié politique ou de droit de l’homme à l’étranger. Il faut dire que les personnes ciblées sont d’abord conviées à prendre l’avion et au cas où elles refuseraient d’obtempérer, l’usage de la force n’est pas exclu. C’est ce qui s’est produit hier dimanche pour des Sénégalais expulsés des USA et qui ont refusé de s’exécuter. De sources dignes de foi, ces derniers ont été rapatriés dans des conditions particulièrement difficiles, après qu’ils eurent été mis dans des sacs et jetés à l’intérieur de l’avion qui les a reconduits à Dakar.
Dans un tweet de fin de semaine dernière, Donald Trump se réjouit de cette vague d’arrestations, conséquence du traité qu’il a signé il y a trois semaines.
C.A





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

En attendant la présidentielle… Equation à une (...)

--------------------------

Démission massive du parti de l’opposition, l’Alliance (...)

--------------------------

Discours à la Nation : le Président met en exergue les (...)

--------------------------


   Economie  

Pétition signée par le Chef de l’Etat et Prix du meilleur (...)

--------------------------

La rivière de M’Silé en Assaba, un modèle de gouvernance (...)

--------------------------

La Mauritanie disposée à accueillir une réunion (...)

--------------------------


   Social  

Session de formation à Rosso sur l’organisation, la (...)

--------------------------

Lancement de la plateforme mauritanienne sur la gestion (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Cherif Chekatt, tué à Strasbourg

--------------------------

La 7ème réunion du Partenariat de Ouagadougou se (...)

--------------------------


   Médias  

Conférence à Nouakchott sur les relations maroco-mauritanienne

--------------------------

28 novembre Horrible anniversaire

--------------------------


   Sport  

Le Maroc ne veut pas de la CAN

--------------------------

Ballon d’or 2108 Messi et Ronaldo... Out

--------------------------