Poster un commentaire à la suite de l’article...

mardi 18 juillet 2017

Ces leaders africains issus de la formation militaire marocaine

Depuis qu’il a quitté le pouvoir, Blaise Compaoré ne s’est rendu que dans deux pays. Le premier est la Côte d’Ivoire dont il est devenu citoyen et le second est le Maroc.
Or, il y a sans doute une raison à cela, puisque lui et un autre grand leader du Burkina Faso ont changé le destin de leur pays (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ghazwani, le meilleur choix après le meilleur des (...)

--------------------------

Mauritanie : un général en remplace un autre

--------------------------

Mohamed Abdel Aziz renonce à un 3ème mandat et ouvre un (...)

--------------------------


   Economie  

Les experts mauritaniens à l’école des changements (...)

--------------------------

Les femmes et les filles au cœur d’une rencontre des pays (...)

--------------------------

Mines : une transaction scellée autour de 1.180 tonnes (...)

--------------------------


   Social  

Naissance de La Coalition des Opérateurs mauritaniens (...)

--------------------------

Sensibilisation et programmation autour de la migration (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Echanges des ministres de la Défense du G5 Sahel sur la (...)

--------------------------

Maroc/Algérie : les armées dans les manœuvres « Flintlock (...)

--------------------------


   Médias  

Esclavage en Mauritanie : la BBC piégée

--------------------------

Le président de la République sera présent à la marche (...)

--------------------------


   Sport  

Retour avec Dr.Bâ Mohamedou sur le détournement de 75.000 (...)

--------------------------

Cérémonie des Awards, une marque d’image du président de (...)

--------------------------