Aziz : le peuple mauritanien ne sera jamais pris en otage par 33 personnes

jeudi 23 mars 2017
popularité : 0%

Le président mauritanien Mr Mohamed Ould Abdel Aziz a déclaré au cours de sa conférence de presse, ce mercredi 22 mars, que le vote des 33 sénateurs contre les amendements constitutionnels était inattendu et même d’ailleurs imprévu.

Selon le président, il s’agit d’une erreur qu’ils doivent assumer. Le fait qu’ils sont de la majorité et de choisir le mauvais sens, n’engagent qu’eux, a-t-il précisé. Et il a noté que le peuple mauritanien ne sera jamais pris en otage par 33 personnes (Sénateurs, NDLR).

Tawary





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Anticiper sur la Mauritanie Post-gaz 2021

--------------------------

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------


   Social  

Mauritanie : les autorités ordonnent la fermeture du (...)

--------------------------

PELIMIR/ Boghé, des femmes rurales ambitieuses

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------