Ali Bongo : "Je ne peux pas violer la loi"

mercredi 7 septembre 2016
popularité : 0%

Le président Ali Bongo Ondimba a promis de respecter la décision de la Cour constitutionnelle si cette institution ordonne un nouveau décompte des voix après l’élection présidentielle.

"Je ne peux pas violer la loi. Le recomptage doit se faire à la Cour constitutionnelle. Mes adversaires le savent", a-t-il déclaré à des médias français.

Mais Ali Bongo Ondimba, déclaré vainqueur par la commission électorale nationale et le ministère de l’Intérieur, a réitéré que la loi gabonaise n’autorisait pas la reprise du décompte des voix après la proclamation des résultats par ces deux instances.

Il dit par ailleurs préparer "un certain nombre de recours" contre les résultats de l’opposition dans certaines régions du pays.

La mission d’observation électorale de l’Union européenne a signalé "une évidente anomalie" dans le décompte des voix.

Elle a appelé à reprendre le dépouillement des suffrages "bureau de vote par bureau de vote".

Une réunion de la Cour constitutionnelle est prévue jeudi pour examiner un recours introduit par Jean Ping, qui s’est autoproclamé vainqueur et a contesté la réélection du président sortant.

M. Bongo a dit que son principal souci était de rétablir le calme dans le pays et permettre à la Cour constitutionnelle de faire son travail.

BBC Afrique





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

La triste baguette de l’année 2018

--------------------------

En attendant la présidentielle… Equation à une (...)

--------------------------

Démission massive du parti de l’opposition, l’Alliance (...)

--------------------------


   Economie  

Tasiast appuie le développement des compétences (...)

--------------------------

Tasiast appuie le développement des compétences (...)

--------------------------

Mauritanie : les orpailleurs en route pour le nouvel (...)

--------------------------


   Social  

Pouvoir citoyen dans des communautés de base

--------------------------

Condoléances du Conseil municipal de Rosso à la famille (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

FATIMATA SY, DIRECTRICE DE L’UNITE DE COORDINATION DU (...)

--------------------------

A Ouagadougou, les féministes ouest-africaines adressent (...)

--------------------------


   Médias  

Communiqué de presse

--------------------------

Conférence à Nouakchott sur les relations maroco-mauritanienne

--------------------------


   Sport  

CAN 2019 : l’Egypte et l’Afrique du Sud seules (...)

--------------------------

Le Maroc ne veut pas de la CAN

--------------------------