La réforme du Système des Nations Unies expliquée aux journalistes

mercredi 21 août 2019
popularité : 0%

Le Coordonnateur du Système des Nations Unies en Mauritanie, M.Anthony Kwaku Ohemeng Boamah, était mardi 21 août 2019 face à un parterre de journalistes triés sur le volet pour leur expliquer les grandes lignes de la réforme des Nations Unies initiée par le Secrétaire général, M. Antonio Guterre.

Son exposé a ouvert les vannes d’une série d’interventions de la part des participants qui l’ont criblé de questions. Un passionnant débat qui démontre l’intérêt que cet échange suscite, malgré le peu de réactions de la part de l’intelligentsia mauritanienne face à cette réforme qui pourrait pourtant faire bouger les lignes, si ces principes directeurs s’étaient traduits par des décisions politiques à la hauteur des ambitieux programmes de développement en perspectives.

Les bouleversements survenus récemment en Mauritanie, avec l’arrivée d’un nouvel Exécutif à la tête du pays, devrait selon plusieurs observateurs, recadrer la faible volonté politique jusque-là exprimée, en faisant de l’alignement aux 17 Objectifs du Développement Durable (ODD), largement traduits dans la Stratégie de croissance accélérée et de prospérité partagée (SCAPP), un axe central dans les orientations budgétaires et institutionnelles. L’objectif central de tous les pays à l’horizon 2030, la Mauritanie y compris, est de mettre fin à toutes les formes de pauvreté, combattre les inégalités et protéger la planète. « Personne ne doit être laissée de côté ».

Ainsi, selon le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en Mauritanie, l’objectif de cette réforme entamée le 1er janvier 2019, est de « renforcer le leadership, l’efficacité et la redevabilité des Nations Unies dans sa mission d’accompagner les pays dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030 ».

Les principaux axes de cette réforme sont la mise en place d’un cadre de partenariat renforcé axé sur le développement durable, appelé le Plan Cadre des Nations Unies pour l’Assistance au Développement Durable. Il s’agit aussi de mettre en place un système de Coordination renforcée avec un Coordonnateur Résident représentant le Secrétaire Général des Nations Unies dans le pays. Un Coordonnateur indépendant et impartial, doté de compétences accrues en leadership et en développement durable. La nouveauté, c’est surtout la séparation entre la fonction de Représentant Résident du Système des Nations Unies et celle du Représentant Résident du PNUD.

L’idée est également de créer une nouvelle génération d’équipes pays dotés de compétences améliorées pour mener à bien l’Agenda 2030, avec utilisation rationnelle et coordonnée des capacités de mobilisation des ressources et du système de partenariat, dans la transparence et l’esprit de redevabilité axé sur les résultats et une meilleure compréhension des actions du nouveau système dans le pays.

C’est fort du rôle important que les médis peuvent jouer dans la réalisation des différents objectifs de l’Agenda 2030, que le Coordonnateur Résident des Nations Unies a jugé utile d’organiser cette rencontre pour une meilleur vulgarisation des ODD et des réalisations accomplies en Mauritanie.

Face à cette réforme, il est attendu de la Mauritanie qu’elle opère des changements institutionnels en vue de cadrer ses actions avec les nouvelles options décidées par la communauté internationale et dans lesquelles elle s’est largement engagée. Cela commencera sans nul doute par un ciblage rationnel de ses priorités en parfaite cohésion avec la SCAPP, mais également à un recentrage institutionnel pour un meilleur ancrage de sa matrice de développement.

Plusieurs questions ont été posées, allant des problèmes d’intendance économique, à la gestion de la paix et de la sécurité en Mauritanie et dans la sous-région.
Le Coordonnateur a répondu à toutes les questions et a prêté le flanc à certaines critiques adressées au Système des Nations Unies, notamment dans certains aspects liés à ses relations avec les gouvernements des pays hôtes.

Cheikh Aidara





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Mauritanie : Le parti UFP sanctionne 3 des ses (...)

--------------------------

Le PM présentera la DGP devant le parlement le 1er (...)

--------------------------

Le nouveau président mauritanien installé dans ses (...)

--------------------------


   Economie  

La Mauritanie compte sur la BAD pour faire décoller son (...)

--------------------------

COMMUNIQUE DE PRESSE

--------------------------

Le Représentant Résident UNFPA au Ministre de l’Economie (...)

--------------------------


   Social  

Conseil National du Dialogue Social : entre l’espoir (...)

--------------------------

Les félicitations du président de la Fondation pour (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Tunisie : qui sont les deux candidats hors système en (...)

--------------------------

La France plaide en faveur du retrait du Soudan de la (...)

--------------------------


   Médias  

Espagne : Ould Abdel Aziz verbalement agressé par un (...)

--------------------------

La réforme du Système des Nations Unies expliquée aux (...)

--------------------------


   Sport  

5ème AG du FC Tevragh-Zeina, Moussa Khairy reconduit à (...)

--------------------------

CAN 2021 : la Mauritanie dans le groupe du Maroc

--------------------------