Journée mondiale de la liberté de la presse : Michaëlle Jean appelle à la fin des peines privatives de liberté pour les journalistes

lundi 2 mai 2016
popularité : 0%

À l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, célébrée chaque année le 3 mai, la Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, lance un appel solennel pour que cessent les peines privatives de liberté infligées aux journalistes dans l’exercice de leur métier.

Cette année, la Secrétaire générale participera, ce 2 mai, à la soirée « hommage aux héros de l’information », organisée par Reporters sans frontières (RSF) et la Mairie de Paris.

« Année après année, les rapports de Reporters sans frontières signalent une même vérité, insupportable : la liberté de la presse connaît un grave recul et particulièrement dans l’espace francophone. Les journalistes sont menacés, victimes de violences, de nombreux pays sanctionnent encore lourdement, par des peines privatives de liberté, des reportages, des éditoriaux, qualifiés de délits de presse.

C’est pourquoi, en ma qualité d’ancienne journaliste et au titre de Secrétaire générale de la Francophonie, je lance un appel solennel pour que cessent ces pratiques contreproductives pour la vie démocratique », a déclaré Michaëlle Jean.

La Secrétaire générale de la Francophonie, exhorte tous les acteurs concernés de l’espace francophone à engager un débat de fond pour assurer la liberté de la presse, la pluralité des médias et la libre circulation de l’information, des idées et des opinions.

Elle rappelle, enfin, qu’aussi bien à l’occasion du XIVe Sommet Sommets de Kinshasa en 2012 que du XVe Sommet de Dakar en 2014, les chefs d’États et de gouvernements de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) se sont engagés à veiller au respect de la liberté de la presse, à assurer les conditions d’exercice de cette liberté adossée à une véritable protection des journalistes et des autres professionnels des médias dans l’exercice de leur métier.

L’OIF compte 57 Etats et gouvernements membres, et 23 pays observateurs. Pour plus de renseignements sur la Francophonie : www.francophonie.org

Contacts Presse

Louis Hamann, Porte-parole et conseiller communication louis.hamann@francophonie.org ; Tél. +33 (0)1 44 11 12 65

Julie Tilman, chargée de mission auprès de la Secrétaire générale julie.tilman@francophonie.org ; Tél. + 33 (0)1 44 11 12 68

Julie Tilman

Chargée de mission auprès de la Secrétaire générale

Diversité culturelle, Presse, Communication, Média

Organisation internationale de la Francophonie

19-21 avenue Bosquet

75007 Paris

00.33.1.44.11.12.68 www.francophonie.org

Communiqué de presse

CP/SG/JT/16

Paris, le 2 mai 2016





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

La triste baguette de l’année 2018

--------------------------

En attendant la présidentielle… Equation à une (...)

--------------------------

Démission massive du parti de l’opposition, l’Alliance (...)

--------------------------


   Economie  

Mauritanides Tasiast Mauritanie, au service de (...)

--------------------------

Pétition signée par le Chef de l’Etat et Prix du meilleur (...)

--------------------------

La rivière de M’Silé en Assaba, un modèle de gouvernance (...)

--------------------------


   Social  

Pouvoir citoyen dans des communautés de base

--------------------------

Condoléances du Conseil municipal de Rosso à la famille (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

FATIMATA SY, DIRECTRICE DE L’UNITE DE COORDINATION DU (...)

--------------------------

A Ouagadougou, les féministes ouest-africaines adressent (...)

--------------------------


   Médias  

Conférence à Nouakchott sur les relations maroco-mauritanienne

--------------------------

28 novembre Horrible anniversaire

--------------------------


   Sport  

CAN 2019 : l’Egypte et l’Afrique du Sud seules (...)

--------------------------

Le Maroc ne veut pas de la CAN

--------------------------