Fonds d’aide à la presse Des prétendants nombreux pour une maigre cagnotte

mardi 15 novembre 2016
popularité : 0%

Ce sont plus de deux cent prétendants qui ont postulé cette année aux 200 millions d’UM prévus pour le Fonds d’aide à la presse, alors que le scandale des 6 milliards d’UM réellement dévolus à la corporation dont l’utilisation prête à confusion, continue de secouer le microcosme sans trouver réponse.

La Commission chargée de la distribution du fonds d’aide à la presse devrait plancher ces jours-ci sur la répartition de la cagnotte de 200 millions d’UM prévus à cet effet. A la clôture des dépôts de candidature, ce sont 218 dossiers qui ont été enregistrés, dont 12 journaux, 4 télévisions, 3 radios et 149 sites électroniques, sans compter les associations de presse.
La sélection des dossiers à retenir se fera sur la base des critères bien connus : l’adresse, le siège, le récépissé de reconnaissance, l’ancienneté, le NIF, les contrats des employés, leur cotisation à la caisse, le compte bancaire, la comptabilité, la régularité dans la parution, etc.
Les organes retenus recevront un montant correspondant à leur classement. Le gros du lot va aux télévisions et aux radios privées. Ce fonds constitue aujourd’hui la seule source de financement de la presse, puisque toutes les autres ressources publiques leur sont désormais fermées, à savoir les abonnements, la publicité et les insertions, les dons et le quasi dons. En outre, la presse privée n’est également plus conviée à des missions de l’État (voyage, stages, etc.) et sauf les organes qui disposent de certaines entrées privilégiées, les autres devront végéter jusqu’à la distribution du prochain fonds d’aide.
C’est en 2012 que le Fonds d’aide à la presse a été institué. C’était le résultat d’une âpre bataille d’éditeurs. Il entrait dans le cadre d’une réorganisation du secteur et visait à octroyer aux organes de la presse privée mauritanienne d’une source de revenus stables. Prévus au départ pour la presse papier, ce fond de 200 millions d’UM sera plus tard élargi, aux télévisions, aux radios, à la presse électronique et aux associations, sans que l’enveloppe de départ n’ait été revue à la hausse. Le nombre de prétendants n’a ainsi cessé d’augmenter d’année en année. En 2012, 108 dossiers ont été présentés et seulement 62 sélectionnés. Il s’agissait de 32 journaux, 23 sites électroniques et 7 associations de presse.
Faut-il rappeler que lors d’une récente rencontre entre des représentants de la presse et le Premier ministre, ce dernier devait révéler que ce sont 6 milliards d’UM qui sont réellement destinés à la presse nationale. Sur la question de savoir où passent les 5 milliards 800 millions d’UM que le Fonds n’absorbe pas, aucune réponse.

Ahmed B.





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ghazwani, le meilleur choix après le meilleur des (...)

--------------------------

Mauritanie : un général en remplace un autre

--------------------------

Mohamed Abdel Aziz renonce à un 3ème mandat et ouvre un (...)

--------------------------


   Economie  

Les experts mauritaniens à l’école des changements (...)

--------------------------

Les femmes et les filles au cœur d’une rencontre des pays (...)

--------------------------

Mines : une transaction scellée autour de 1.180 tonnes (...)

--------------------------


   Social  

AMEM, le projet maghrébin de la migration du travail (...)

--------------------------

Naissance de La Coalition des Opérateurs mauritaniens (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Sénégal Présidentielle 2019 : Un Rapport tire la sonnette (...)

--------------------------

Exportations : premier convoi par voie routière vers le (...)

--------------------------


   Médias  

Esclavage en Mauritanie : la BBC piégée

--------------------------

Le président de la République sera présent à la marche (...)

--------------------------


   Sport  

Retour avec Dr.Bâ Mohamedou sur le détournement de 75.000 (...)

--------------------------

Cérémonie des Awards, une marque d’image du président de (...)

--------------------------