Somelec-fonds saoudien : les nuages se dissipent

mardi 31 janvier 2017
popularité : 0%

De bonnes sources, les nuages qui planaient sur le marché pour la réalisation de la ligne haute tension (HT) de 225 KV devant relier Nouakchott à la capitale économique Nouadhibou se sont dissipés,

en cette fin de semaine suite au versement par la somelec de 15 millions de dollars dans les comptes de la QNB , la banque caution de l’entreprise saoudienne adjudicataire du marché dans le cadre d’une joint venture avec une société indienne.

Suite à des échanges d’informations entre le fonds saoudien et le ministère de l’économie et des finances qualifiant l’appel de la caution de bonne fin par la somelec sans obtenir sa non objection d’ irrecevable voire même contraire à l’esprit de la convention de financement, le ministère de l’économie et des finances a sommé la Somelec de sursoir à sa décision au risque de compromettre le financement du projet et celui de la construction du parc éolien de 100 mégawatts de Boulenwar wilaya de Dakhlet Nouadhibou pour un montant de 37 milliards d’ouguiyas.

La caution de 15 millions de dollars à l’origine du quiproquo représente 10% de 150 millions de dollars, montant de la contribution du fonds saoudien de développement et du fonds d’appui aux exportations saoudiennes, du financement du projet évalué à 210 millions de dollars et réparti comme suit : Financement fonds saoudien 75 millions de dollars, le programme d’appui aux exportations saoudiennes 75 millions de dollars (à l’image d’eximbank inde et chine, ce programme conditionne ses financements par l’attribution des marchés à des entreprises saoudiennes), 40 millions de dollars du Fades pour l’achat des équipements et 20millions de dollars contribution de la Mauritanie.

La SOMELEC, en quasi-faillite structurelle et fonctionnant en « mode économie » depuis longtemps devait chercher à « gratter » sur d’autres chantiers et faire l’économie d’une telle publicité.

On rappelle que le marché avait été attribué en avril 2016 à un consortium indo-saoudien. Mais jusqu’ici aucun début d’exécution de ce marché n’a encore eu lieu alors que la Somelec a récupéré auprès de La QNB la garantie de bonne fin déposée par l’un des membres du consortium alors qu’elle n’aurait jamais versé une quelconque avance de démarrage.

Ce projet vise la Construction d’une ligne 225 kV en doubles ternes reliant Nouakchott à Nouadhibou d’une longueur de 460 km. L’objectif du projet c’est l’Utilisation de l’énergie produite par la centrale duale de 350 MW réalisée à Nouakchott pour alimenter les villes de Nouakchott, Nouadhibou et Zoueirat.

RIMECO





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ould Abdel Aziz, abandonné par les siens !

--------------------------

Affaire Ehel Bneijara- Oulad Melouk : un conflit (...)

--------------------------

PARTI « AGIR POUR VIVRE ENSEMBLE PAR LA CITOYENNETE (...)

--------------------------


   Economie  

Marché à bétail de Boghé, éleveurs et courtiers ont pris (...)

--------------------------

Foire de Timbedra, l’élément déclencheur du développement (...)

--------------------------

Exposition « Terre et Mer », quand le BIT valorise (...)

--------------------------


   Social  

Pénurie d’engrais, la crise qui a failli faire sombrer la (...)

--------------------------

Le Commissariat aux Droits de l’Homme partage la (...)

--------------------------


   Culture  

Djiefoulbé Bâ, l’élégance d’une lauréate au cœur d’une (...)

--------------------------

« Traversées Mauritanides » lance sa 2ème édition « Hiver (...)

--------------------------


   International  

Mali : Le colonel Goïta annonce avoir démis le président (...)

--------------------------

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------


   Médias  

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------


   Sport  

CAN 2021 : Les Mourabitounes fixés sur leur sort

--------------------------

Bras-de-fer entre Taleb Sid’Ahmed et Ahmed Ould Yahya Le (...)

--------------------------