Recherche de l’or en Inchiri : La tension monte

mardi 19 avril 2016
popularité : 0%

La région de l’Inchiri vit sous haute tension ces dernières semaines. La confrontation menace en effet entre les unités de la gendarmerie dépêchées sur place pour protéger les terres, et des jeunes chercheurs d’or déterminées à passer à l’action.

La situation risque d’être éclectique dans la région de l’Inchiri avec ces face à face continus entre de jeunes mauritaniens en quête de terres riches en or et des unités de la gendarmerie dépêchées sur place pour protéger les lieux. Tout a commencé il y a près de deux mois après que des autochtones aient constaté que des eaux de pluies avaient fini par drainer une partie des sols avant de mourir sur un erg laissant sur place du sable, à forte teneur d’or. Et il a fallu qu’un jeune revienne des lieux avec ces pierres qui pèseraient 2 kg pour la nouvelle se répande sur l’ensemble du territoire : la zone renfermerait des gisements d’or ! par la suite, la rumeur se propagea, entraînant plus d’un jeune à se rendre sur les lieux et à se transformer en chercheur d’or. Subitement, le marché des pelles, des pics, des râteaux et des tamis fut envahi, et plus probant encore : l’engin de détecteur de métaux a vu son prix multiplié par 10 !

Et les rumeurs de se développer davantage avec leurs lots d‘informations portant sur des découvertes effectives d’or dans la zone. En face la société Tasiast avait sonné l’alarme, rappelant les pouvoirs publics à leur obligation du fait qu’ils lui aient légué des permis d’exploitation exclusive sur les périmètres cibles. Face à ne telle situation l’administration publique a décidé de sévir : des unités de la gendarmerie ont été affectées d’urgence sur toute la zone séparant la région de Nouakchott à celle de l’Inchiri, qualifié de nouvel Eldorado. Un déploiement qui n’est pas du goût de jeunes mauritaniens, notamment de diplômés chômeurs qui semblent décidé à se rendre sur les lieux. Déterminés car persuadés que l’opportunité les sortirait de misère, ils promettraient même une confrontation avec la gendarmerie, s’ils sont empêchés de mener leur quête des métaux précieux.

"La Mauritanie est notre Nation et aucune partie soit-elle ne peut nous interdire d’exploiter ses richesses, à un moment où elles ont été négligées par l’Etat et bradées à vil prix à des sociétés étrangères, qui ont tout pillé et commencé à imposer leur diktat sur notre gouvernement", ont-ils dit.
Faut-il rappeler qu’il y a quelques jours, la gendarmerie avait arrêté dernièrement des jeunes partis à la recherche de l’or dans la wilaya de l’Inchiri, encerclé les zones ciblées par les chasseurs des métaux précieux et saisi des sacs remplis de sable qui contiendrait de la poussière d’or, retrouvé sur ces jeunes.

Ahmed. B





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Anticiper sur la Mauritanie Post-gaz 2021

--------------------------

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------


   Social  

PELIMIR/ Boghé, des femmes rurales ambitieuses

--------------------------

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------