Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert d’argent pour se régulariser

mardi 7 août 2018
popularité : 0%

Les prestataires de transfert de fonds ou de valeur ont un délai de 15 jours (à compter du 1er août) pour régulariser leur situation sous peine d’être fermés définitivement.
Les contrevenants seront passibles des sanctions prévues par la réglementation en vigueur, indique un communiqué de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM).
La BCM affirme avoir constaté que plusieurs prestataires de transfert de fonds se sont installées dans le pays particulièrement à Nouakchott, sans aucune autorisation de la Banque Centrale de Mauritanie, contrairement aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur.
La Banque centrale rappelle que l’article 24 de la loi 2005-048 du 27 juillet 2005, relative à la lutte contre le blanchissement d’argent et de financement du terrorisme, exige des personnes morales et physiques de solliciter et d’obtenir une autorisation de la Banque Centrale de Mauritanie avant d’exercer des activités de transferts de fonds ou de valeurs.
L’article 25 précise les peines applicables aux personnes physiques ou morales qui effectuent des services de transferts de fonds ou de valeurs sans autorisation.





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

La triste baguette de l’année 2018

--------------------------

En attendant la présidentielle… Equation à une (...)

--------------------------

Démission massive du parti de l’opposition, l’Alliance (...)

--------------------------


   Economie  

Mauritanides Tasiast Mauritanie, au service de (...)

--------------------------

Pétition signée par le Chef de l’Etat et Prix du meilleur (...)

--------------------------

La rivière de M’Silé en Assaba, un modèle de gouvernance (...)

--------------------------


   Social  

Pouvoir citoyen dans des communautés de base

--------------------------

Condoléances du Conseil municipal de Rosso à la famille (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

FATIMATA SY, DIRECTRICE DE L’UNITE DE COORDINATION DU (...)

--------------------------

A Ouagadougou, les féministes ouest-africaines adressent (...)

--------------------------


   Médias  

Conférence à Nouakchott sur les relations maroco-mauritanienne

--------------------------

28 novembre Horrible anniversaire

--------------------------


   Sport  

CAN 2019 : l’Egypte et l’Afrique du Sud seules (...)

--------------------------

Le Maroc ne veut pas de la CAN

--------------------------