Les billets de l’ouguiya : une vieille arnaque de la BCM !

lundi 21 novembre 2016
popularité : 0%

Depuis la nationalisation de la monnaie locale qui deviendra l’ouguiya en 1973, les billets de banque ont été « recyclés » au moins trois fois.

Dès les premières années de sa mise en circulation, l’argent national a été victime de la contrefaçon à cause de sa qualité très artisanale. Très vite la masse monétaire a été retirée du marché pour être remplacée par de nouvelles coupures avec un filigrane plus adhésif.

D’autres tours de la machine à recycler les sous suivront dont le dernier en 2014. Cela répond note la BCM, l’institution émettrice à un souci de modernisation et de la protection de la circulation fiduciaire. Tel est loin d’être le cas en termes de durabilité du papier dont la qualité est très faible et qui n’est guère meilleure que les anciens billets.

Ces nouveaux billets à l’exception de celui du dernier ticket de 1000 se détériorent vite en devenant méconnaissables. Au contact avec des mains humectées, le billet de 100, 200, 500 se rongent totalement. Cela pose des conflits récurrents entre vendeurs et acheteurs. La BCM a –t- elle abusé de la confiance des utilisateurs ou aurait-elle conclu un marché « occulte » avec le fournisseur qui a imprimé avec une matière de mauvaise qualité.

Comparé aux autres billets de banque de la sous-région, l’ouguiya ne résiste pas à une longue circulation. A l’heure de la révolution technologique de telles aberrations méritent une interpellation de la part des parlementaires ou des associations sur la transparence financière. Une situation qui ne soulève le moindre débat politique ou citoyen tout court.

On comprend dès lors la prolifération des marchés « Min andou Vadha khassra nbedloou halou » ainsi que les circuits de transactions des billets hors usage au guichet de la BCM jouxtant la présidence de la République.

En se dotant d’un musée pour billet, un garage à billets fallait-il dire, la BCM engage sa responsabilités dans une arnaque permanente qui n’est pas proche d’être stoppée !

Le Rénovateur Quotidien





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------

Elections du 1er septembre : Le parti El Moustaqbel dit (...)

--------------------------


   Economie  

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------


   Social  

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------

Mauritanie : Bouamatou s’engage aux côtés de l’opposition

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------

Sénégal : Khalifa Sall révoqué par Macky Sall de son mandat (...)

--------------------------


   Médias  

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------

Voilà pourquoi Horizons et Chaab ne paraissent (...)

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------