Interview du DG de la BIM

mardi 1er novembre 2016
popularité : 0%

Dans le cadre des festivités du 5ième anniversaire de la Banque Islamique de Mauritanie (BIM), Mr Mohamed Ben Othman, Directeur Général depuis 2011, a accepté de nous accorder cet interview pour répondre à nos questions concernant la BIM son présent, ses perspectives et les principaux défis auxquels elle fait face :

Cridem : Monsieur le Directeur général, comment se porte la BIM aujourd’hui ?

Mr Mohamed Ben Othman : La BIM se porte bien. Forte de ses cinq années d’existence, elle assume pleinement son rôle en tant qu’acteur important du marché bancaire mauritanien, ayant une bonne connaissance du marché et des opérateurs économiques.

Nous sommes une banque solide, adossée à un groupe bancaire de renommée internationale, TAH, filiale de l’ICD la société islamique pour le développement du secteur privé, filiale de la Banque islamique de Développement (BID). TAH compte un réseau de banques qui couvre la sous-région à savoir :

-  Banque Islamique de Mauritanie (BIM) – MAURITANIE

-  Banque Islamique du Sénégal (BIS) - SENEGAL

-  Banque Islamique du Niger (BIN) - NIGER

-  Banque Islamique de Guinée (BIG) - GUINÉE

Nous nous sommes dotés d’un système global banking de premier plan et qui répond aux normes de l’AAOIFI.

Nous bénéficions de la confiance d’un nombre toujours croissant de clients, tant pour les particuliers, professionnels, que pour les entreprises que nous accompagnons dans leurs besoins à court, moyen et long terme.

Les produits et services proposés à ces clients sont diversifiés, complètes et répondent aux besoins du marché mauritanien 70 collaborateurs travaillent au quotidien à la satisfaction de ces clients : ceci est notre priorité. Enfin il n’est pas inutile d’indiquer que nous mettons un point d’honneur au strict respect des règles édictées par la BCM, ce qui nous confère le respect de l’autorité de régulation ainsi que la solidité nécessaire et la confiance de nos clients.

Cridem : Quels sont les résultats dont vous êtes le plus fier ?

Mr Mohamed Ben Othman : Notre fierté est la satisfaction de nos clients. Voir un client inaugurer avec succès une usine que nous avons financée, accompagner un client prendre possession de sa maison que nous l’avons aidé à acquérir, rénover ou construire, sentir la joie d’un pharmacien qui lance l’activité de son officine avec notre appui, constater que les conseils donnés à un client lui permettent d’accroître son patrimoine, ou encore équiper un client en matériels roulants via l’Ijâra wa Iqtinâ …les exemples sont nombreux du fort impact que notre action peut avoir sur le rayonnement de nos clients. Et pour l’ensemble des collaborateurs de la BIM un client satisfait nous rend tous fiers. La reconnaissance que nous percevons chez nos clients à reconnaitre la BIM comme étant une banque professionnelle et structurée est aussi source de fierté.

Cridem : Quels sont les objectifs et les challenges de la BIM ?

Mr Mohamed Ben Othman : Nos objectifs sont multiples et sont d’ordres quantitatifs et qualitatifs. Sur le plan quantitatif on peut citer quelques-uns en termes de part de marché, de taux de croissance, de PNB, profit… Sur le plan qualitatif il consiste à doter la BIM des meilleures pratiques et procédures pour assurer un développement harmonieux de la banque, de développer le savoir-faire et la maitrise de notre personnel, de faire reconnaitre la BIM comme étant une banque réputée pour son sérieux et sa qualité de service.

En ce qui concerne les challenges, je dirais que le principal challenge tourne autour du développement de la banque dans un marché caractérisé par la dominance des très petites entreprises et des PME qui ne sont même pas pour la plupart dotées d’un minimum d’organisation : comptabilité, structure organisationnelle…d’une part et par le nombre, sans cesse croissant, des opérateurs bancaires qui évoluent dans ce petit marché d’autre part.

Cridem : Une question d’actualité ces derniers temps, relative à la Banque turque : Bank Asya, associée et partenaire technique de votre actionnaire unique TAH. Quelles sont les conséquences de sa mise en liquidation de Bank Asya pour le Groupe TAH et la BIM en particulier ?

Mr Mohamed Ben Othman : C’est un évènement qui n’aurait pas d’impact direct sur notre développement. La BIM n’a pas bénéficié du grand poids que revêtait Bank Asya au moment où elle était au diapason de son développement jusqu’à 2014 et n’aurait pas, non plus, à supporter les conséquences de sa liquidation. De plus, des discussions pour une reprise de l’ICD de la participation de Bank Asya dans Tamweel Africa Holding sont bien engagées et devraient connaitre sous peu un dénouement positif.

Cridem : Mr Mohamed Ben Othman quel serait votre mot de la fin ?

La Banque Islamique de Mauritanie, malgré son appartenance à un grand groupe financier international, est une banque mauritanienne citoyenne et responsable. C’est un acteur actif dans le financement islamique de l’économie nationale pour tous les segments de clientèle. Notre relation avec notre clientèle est plus une relation de partenariat qu’une relation classique banque/client particulièrement dans les moments difficiles où nous essayons de faire preuve de beaucoup de solidarité. Nous avons l’ambition de consolider ce rôle et de faire en sorte que la relation entre notre groupe et la Mauritanie se développe davantage.

Propos recueillis par Ben Ibrahim NDIAYE

cridem





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Les militaires mauritaniens ne lâcheront pas le (...)

--------------------------

Session parlementaire suspendue en attendant de régler (...)

--------------------------

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------


   Economie  

Anticiper sur la Mauritanie Post-gaz 2021

--------------------------

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------


   Social  

The Game Is Over : C’est Le meilleur parmi nous (...)

--------------------------

Menacé de représailles en cas de manifestation, IRA (...)

--------------------------


   Culture  

Oscar des vacances ou le talent caché des jeunes (...)

--------------------------

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

La Mauritanie accueille la coupe d’Afrique des moins de (...)

--------------------------

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------