70 pêcheurs saint-louisiens arrêtés dans la nuit de lundi à mardi, 60 relâchés depuis

mercredi 18 octobre 2017
popularité : 0%

Soixante-dix pêcheurs sénégalais ne disposant pas de licence de pêche pour les eaux mauritaniennes ont été arrêtés dans la nuit de lundi à mardi par les garde-côtes de ce pays voisin, qui en ont ensuite relâché soixante, a-t-on appris d’un de leur porte-parole.

Dix parmi les personnes interpellées restent détenues par les garde-côtes mauritaniens, a indiqué ce porte-parole, Djiby Guèye, selon qui la course-poursuite de ces derniers avec les pêcheurs concernés les ont conduit jusque dans les eaux sénégalaises.

Il affirme qu’un pêcheur sénégalais blessé par balle a été évacué à l’hôpital régional de Saint-Louis, pour des soins, précisant que les garde-côtes mauritaniens ont saisi une pirogue et deux moteurs hors-bords.

Des collègues et parents de ces pêcheurs habitant tous Guet-Ndar, Gokhou-Mbathie et Santhiaba, des quartiers de pêcheurs de Saint-Louis, se sont déplacés mardi pour soutenir le blessé hospitalisé et s’adresser aux journalistes.

Le chef du service régional des pêches de Saint-Louis, Famara Niassy, réagissant à ce sujet, a de nouveau exhorté les pêcheurs de la Langue de Barbarie à "cesser toute opération de pêche dans la zone maritime mauritanienne, jusqu’à nouvel ordre."

"Nous avons toujours dit aux pêcheurs sénégalais d’opérer désormais dans les eaux sénégalaises, avec une exploitation rationnelle de nos ressources halieutiques", a soutenu le chef service régional de pêche.

Selon lui, compte tenu des incidents récurrents avec les garde-côtes mauritaniens, "les pêcheurs sénégalais doivent absolument respecter la souveraineté mauritanienne en évitant à tout prix de se rendre dans la zone maritime mauritanienne".

La Mauritanie n’a pas encore signé de protocole d’accord de pêche avec le Sénégal, dans le cadre de son nouveau code de pêche dont certaines dispositions font que les pêcheurs sénégalais ne sont pour le moment pas autorisés à opérer dans les eaux territoriales mauritaniennes.

BD/BK

APS





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ghazwani, le meilleur choix après le meilleur des (...)

--------------------------

Mauritanie : un général en remplace un autre

--------------------------

Mohamed Abdel Aziz renonce à un 3ème mandat et ouvre un (...)

--------------------------


   Economie  

Les experts mauritaniens à l’école des changements (...)

--------------------------

Les femmes et les filles au cœur d’une rencontre des pays (...)

--------------------------

Mines : une transaction scellée autour de 1.180 tonnes (...)

--------------------------


   Social  

Le BIT forme des jeunes à Bassiknou et au camp des (...)

--------------------------

AMEM, le projet maghrébin de la migration du travail (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Sénégal Présidentielle 2019 : Un Rapport tire la sonnette (...)

--------------------------

Exportations : premier convoi par voie routière vers le (...)

--------------------------


   Médias  

Esclavage en Mauritanie : la BBC piégée

--------------------------

Le président de la République sera présent à la marche (...)

--------------------------


   Sport  

Retour avec Dr.Bâ Mohamedou sur le détournement de 75.000 (...)

--------------------------

Cérémonie des Awards, une marque d’image du président de (...)

--------------------------