Un jeune blesse à mort son cousin à Basra

jeudi 16 juin 2016
popularité : 0%

Le jeune Cheikh Sy a tué son cousin jeudi à Basra 20 ans. C’était suite à une altercation verbale portant sur une fille qu’ils “couraient” tous les deux. Cette altercation qui avait opposé les deux jeunes dans l’enceinte de leur domicile familial, a conduit le plus jeune à s’emparer d’un tournevis pour le plonger dans le corps de son cousin, provoquant une forte hémorragie.

En fait, selon le plus jeune, c’est en légitime défense qu’il a agi. Alors qu’ils étaient seuls dans la maison, son ainé de cousin aurait essayé de le poignarder auparavant, mais sans résultat. Craignant pour sa vie du fait que la maison était entièrement fermée, le jeune se serait saisi d’un tournevis, pour se sauver la vie. Après l’avoir vu perdre du sang, il aurait informé ses voisins qui ont vite fait de réagir conduisant l’infortuné d’urgence à l’hôpital d’Arafat.

Depuis, ce dernier est entre la vie et la mort.
Sur les raisons de leur altercation le jeune n’a pas encore tout dit. Selon lui il s’agirait d’une affaire de mœurs, avec la bien aimée du blessé qui aurait décidé de quitter son ami après avoir eu un cop de foudre avec le jeune Cheikh Sy.

Sauvées in extrémis
Elles ont été imprudentes Fatima et Zeinabou. Mardi dernier, de retour de travail pour se rendre chez elles, elles ont été interceptées par une bande de délinquants. La scène s’est produite dans les ruelles sinueuses qui séparent la Centrale électrique et le Carrefour Nancy de Arafat. Il faisait 20 heures quand les deux femmes, qui venaient de finir leur travail de ménage au Carrefour, avaient franchi le goudron pour se porter près des ruelles qui mènent vers le quartier de Dar El Beidha situé au sud-est de Nouakchott.

A peine avaient-elles mis les pieds dans une pénombre que voilà cinq jeunes manifestement mal intentionnés qui les interceptaient. Sommées de remettre leurs sacs et tut l’argent qu’elles avaient sur elles, elles s’exécutèrent aussitôt. Alors que leurs agresseurs tentaient de s’intéresser à leur physique, voilà que des employés de la Mairie de Nouakchott arrivaient. Il s’agissait d’une des équipes chargées de déverser les ordures dans l’entrepôt de la place. En fait, ces derniers avaient suivi le spectacle depuis le départ ! La bataille fut rapidement remportée par les agents municipaux. En fait en face, la résistance n’était pas très forte, puisque les adversaires étaient dans un état second sans doute du à la drogue.
Les cinq lascars furent arrêtés et conduits à la police, quand aux deux femmes, elles ont récupéré leurs sacs, jurant que plus jamais, elles ne se retrouveront sur la place.

Arrestation d’orpailleurs
Onze citoyens étrangers, accusés de mener des activités « d’orpaillage clandestin »ont été arrêtés, depuis une semaine, dans une localité prés de Tamchekett dans la wilaya du Hod el-Gaharbi. C’est ce que l’on a appris de sources bien informées qui précisent en substance que huit d’entre elles seraient de nationalité soudanaise alors que les trois autres seraient des Tchadiens ». Ils seraient entrés clandestinement en Mauritanie en passant par le Mali.Les 11 ont été transférés à Nouakchott après le « refus » des autorités maliennes de les recevoir justifiant « qu’ils avaient transité clandestinement par le Mali », selon la même source.

Condamnés
Sidi Mohamed Ould Haidallah fils de l’ancien président mauritanien,Mohamed Khouna Ould Haidallah, a été condamné à 15 ans de prison ferme et son frère,Ely Cheikh, à 4 ans prison avec sursis pour trafic de drogue.

Les deux frères ont été condamnés dans le cadre du dossier portant le numéro 101-2016 avec deux autres personnes. Il s’agit de Hamdi Ould Aboubakr (11 ans) et de Maloume Ould Ahmed Bilal (10 ans).

Neuf autres accusés ont été acquittés. Les prévenus du « Procès cocaïne » ont été arrêtés en janvier dernier pour avoir fait entrer en Mauritanie de « grosses quantités de cocaïnes ».

Il faut dire que selon les éléments préalables de l’enquête judiciaire, des individus, qui seraient des sous-fifres, auraient recrutés par les principaux prévenus et affectés à des tâches divers dans un vaste trafic de drogue au mois de janvier dernier. Chacun d’entre eux aurait reconnu dans sa déposition la tâche qui lui revenait dans cette opération de grande envergure. Ce dossier a ainsi intéressé quelques acteurs de l’opposition qui ont soulevé beaucoup de questions à son propos, notamment la question de savoir comment un navire peut accoster dans une des plus grandes villes du pays, débarquer sa funeste marchandise et comment un camion transportant la drogue a pu déambuler sur une partie du territoire avant d’être découverte. Enfin, un appel a été lancé pour l’ouverture d’une enquête globale sur le trafic de drogue, et de revenir sur les dossiers les plus chauds qui ont été classés dans des conditions floues et ses acteurs libérés sans autre forme de procès.

Ahmed. B





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

La CVE prend acte de « la levée de l’état d’urgence (...)

--------------------------

Le candidat de la CVE, Dr. Kane Hamidou Baba dénonce une (...)

--------------------------

Dialogue politique L’opposition menée en barque (...)

--------------------------


   Economie  

Les défis économiques du nouveau président

--------------------------

Journée mondiale de la population, accélérer la promesse (...)

--------------------------

Fin de mandat Ould Abdel Aziz va-t-il déclarer son (...)

--------------------------


   Social  

Découvrir Tasiast : Un nouveau reportage sur « (...)

--------------------------

Le Projet AFIA de Save The Children lance deux activités (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Egypte : Décès de l’ex-président égyptien, Morsi

--------------------------

Mali : Les Bamakois manifestent contre l’installation du (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition pour la libration du journaliste Wediaa

--------------------------

MAURITANIE : RSF demande le rétablissement d’internet

--------------------------


   Sport  

CAN 2021 : la Mauritanie dans le groupe du Maroc

--------------------------

CAN 2019 Egypte, les Mourabitounes sortent au 1er tour (...)

--------------------------