Un arnaqueur disparaît avec 200 000 euros

mercredi 8 février 2017
popularité : 0%

Un soit disant homme d’affaires du nom de Baylo Wane est activement recherché par la police et la justice. L’homme qui est propriétaire d’une Agence de change à El Mina dans un bureau situé en face du marché de la moughataa a bien préparé son coup. Il a d’abord joué sur le « paraître » en louant un gigantesque Bureau qu’il a bien équipé avec des meubles très chers et avait même installé deux coffres-forts. Son système comme il le prétendait : échanger gratuitement l’euro et le Franc CFA contre l’ouguiya. Pour bien mener son opération, il avait lancé un appel aux ressortissants des pays subsahariens et aux hommes d’affaires des dits pays qui excellent dans le trafic en tous genres de marchandises. Après un mois d’activités, il semblait avoir réussi à convaincre ses clients de sa rectitude.
Le 18 janvier dernier, un groupe de commerçants de poissons secs arrive dans son bureau avec dans des sachets, 200 000 Euros. L’individu, après avoir pris ladite somme, les sécurisa dans ses coffres et pria ses « clients » à s’asseoir et attendre son agent qui serait parti faire le retrait au niveau d’une banque. À un moment donné, il se levait en laissant les « clients » au niveau de la salle d’attente tout en s’excusant pour faire un petit truc dans son bureau.
Ce que les "clients" de l’arnaqueur ne savaient pas, c’est que cet individu malsain avait fait des travaux au niveau de son bureau de telle sorte qu’il avait créé deux portes de sortie cachées à partir des toilettes et par lesquelles il pouvait se dérober sans être vu par quiconque. Après près de 3 heures d’attente et ne voyant pas le monsieur ressortir, ses "clients commencèrent à s’inquiéter et décidèrent d’ouvrir la porte du bureau pour y voir clair. Désagréable été leur surprise de trouver le bureau vide sans aucune présence humaine, et le comble était surtout la découverte des portes cachées.
L’arnaqueur s’était simplement et purement envolé avec les fonds. Malgré les multiples avis de recherche des autorités judiciaires, il reste jusque-là introuvable. Le problème c’est que nul ne détient une de ses photos pour permettre son identification physique.

Ahmed. B





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------


   Social  

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------

Mauritanie : Bouamatou s’engage aux côtés de l’opposition

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------