Décès de Mohamed Ould Khouna, ministre de l’Equipement : La Mauritanie endeuillée

lundi 28 mars 2016
popularité : 0%

Le décès du ministre de l’Équipement et des Transports, Mohamed Ould Khouna ( Photo ci contre), le dimanche 27 mars 2016, a été un choc aussi bien pour sa famille que pour la nation. Le défunt avait subi une crise cardiaque la veille avant de rendre son dernier soupir le matin de ce jour. Du coup, le gouvernement est entré en deuil alors que l’UPR (Union Pour la République) qui s’apprêtait à tenir son congrès, a reporté ses assises.

Né le 31 décembre 1965 à Nouakchott, Mohamed Ould Khouna était un homme bien. Social et très porté vers le prochain, il marquait tous ses interlocuteurs par prédispositions de respect de l’autre. N’est-ce- pas pour cela qu’il avait très vite capté l’attention du président de la République qui l’a très vite coopté ? Lors du dernier remaniement de février 2016, du gouvernement, le défunt a été nommé à la tête du département de l’Équipement et des Transports. Auparavant, il avait occupé plusieurs postes, dont entre autres, ministre de l’Énergie et du Pétrole, ministre de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et des Nouvelles Technologies.

Mohamed Ould Khouna a passé l’école primaire au Trarza et a décroché son CEPE à l’école de Mederdra en 1977, puis son brevet en 1980. En 1983, il décroche son baccalauréat C au Lycée national de Nouakchott. Boursier de l’État français, il partira étudier en France où il décrochera en 1986 son premier diplôme universitaire à la Faculté des sciences et techniques, plus une licence en électronique en 1987. En 1992, il obtient son doctorat 3ème cycle dans l’ingénierie électronique de l’Université de Lyon (France) avec mention honorable.

De 1993 à 1997, Mohamed Ould Khouna a occupé divers postes dans l’administration mauritanienne, d’abord comme chef de service au Centre de formation de la SNIM à Zouerate. De 1997 à 2000, il prit la direction du centre. De 2004 à 2005, il est nommé dans un poste au sein de la Société nationale des hydrocarbures, qui venait d’être créée dans la foulée des premières exploitations pétrolières du puits Chinguitt. Il y restera jusqu’au changement de dénomination de la société qui devint Société nationale pour la gestion des hydrocarbures en Mauritanie.

Avec l’accession de Mohamed Ould Abdel Aziz au pouvoir en 2008-2009, il sera nommé ministre membre du gouvernement. Un fauteuil qu’il occupera jusqu’à son décès, ce 27 mars 2016. Mohamed Ould Khouna était marié et père de deux enfants.
Inna Lilahi Wa Inna Ileihi Rajioune.

La Rédaction.





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------

Elections du 1er septembre : Le parti El Moustaqbel dit (...)

--------------------------


   Economie  

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------


   Social  

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------

Mauritanie : Bouamatou s’engage aux côtés de l’opposition

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------

Sénégal : Khalifa Sall révoqué par Macky Sall de son mandat (...)

--------------------------


   Médias  

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------

Voilà pourquoi Horizons et Chaab ne paraissent (...)

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------