Après son forfait, le voleur reste sur place

mardi 5 juin 2018
par  gonga
popularité : 0%

Incroyable mais vrai ! Après s’être approvisionné nuitamment d’un magasin de produits esthétiques au marché du 5ème arrondissement, le voleur est resté sur place ! La scène a stupéfait jeudi dernier, tous ceux qui se sont rendus tôt ce jour sur les lieux.
Devant les yeux surpris des usagers du marché, un homme, la quarantaine, portant un sac rempli de marchandises, était là debout aux portes de la grande cantine qu’il venait d’investir. C’était l’attraction de la matinée. En un laps de temps, la nouvelle fut le tour du marché, attirant sur les lieux, une imposante foule de badauds et de ménagères.
L’homme, penaud, était comme cloué au sol. Il affirmait attendre l’arrivée du propriétaire du magasin, pour lui remettre, main à main, le sac qu’il tenait en main. Objet de moqueries de toutes sortes, il était tout coi, et ne réagissait guère aux quelques coups de pieds et aux petites gifles que lui destinaient de temps en temps des gamins et les petits vendeurs de sacs en plastique.
C’est un peu après 8 Heures qu’arriva le propriétaire des lieux joint au téléphone par ses voisins qui lui avaient rapporté la nouvelle. Ibrahima Doukouré - tel est son nom- un gros chapelet à la main et un turban sur la tête, se dirigea directement vers son « visiteur », lui ôta le sac et pénétra dans sa boutique. La foule l’entendit réciter quelques incantations avant de le voir ressortir pour lancer en direction de son « hôte du soir : « voleur ! Honte à toi. Le jour où tu t’aventureras de nouveau ici, c’est les pieds en l’air qu’on te retrouvera et personne n’y pourras quoi que ce soit. A présent, va ! ».
Libéré subitement d’une force invisible, le voleur tenta de se frayer un chemin pour se fendre dans la foule mais fut stoppé net par des jeunes vendeurs. Coups de poings, gifles, coups de pieds… Chacun y alla à sa manière. L’indélicat ne dut son salut qu’à deux agents de police. Transporté au dispensaire proche, il souffrait de douleurs au dos et à la mâchoire et saignait du nez.
Ahmed. B





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Anticiper sur la Mauritanie Post-gaz 2021

--------------------------

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------


   Social  

PELIMIR/ Boghé, des femmes rurales ambitieuses

--------------------------

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------