carnet du 05 Avril 2017

mercredi 5 avril 2017
popularité : 0%

Coût.
De sources dignes de foi, six containers de 12 pieds sont arrivés au Port de Nouakchott la semaine dernière et ont été mis à l’écart de regards indiscrets. Selon ces mêmes sources, ils appartiendraient à un homme d’affaire connu de la place et proviendraient de Chine. Ils contiendraient une marchandise spéciale qui comprendrait le nouveau drapeau et des photos officielles du président de la République flanquées du nouveau drapeau vert et jaune ave ses deux barres rouges !

Concours.
Le ministère de l’Éducation nationale pourrait priver plus de 12.000 enfants au concours d’entrée en première année du secondaire. En effet, ce nombre détermine exactement le volume d’enfants en année de concours qui ne détiennent pas de carte d’identité. Pour l’heure, le ministère est toujours formel : ceux qui ne présenteront pas de carte d’identité au jour « J », ne concourront pas.

Prix.
La société de transport public (STP) a décidé de revoir le prix de son ticket à la hausse, au grand dam des élèves et des populations des périphéries de Nouakchott. Ce sera désormais 100 UM au lieu de 50 UM précédemment. Première conséquences sur le trafic urbain, la menace des taxis qui voudraient eux aussi doubler leur tarif à le fixer à 200 UM. 
Dans un cas comme dans l’autre, aucune explication aux surenchères.

Transferts.
Les détenus de l’IRA, Abdellahi Matalla Saleck et Moussa Bilal Biram ont été transférés en milieu de semaine dernière de Zoueratt vers la prison de Bir Moghrein. La décision a ébranlé les milieux des organisations des droits de l’homme qui craignent le pire pour ces deux militants d’autant qu’elle est tombée au moment de grandes chaleurs.
Il faut dire que Abdellahi Matalla Saleck et Moussa Bilal Biram ont été condamnés en appel, le 18 novembre 2016, à trois ans de prison dont un avec sursis, pour avoir participé à Nouakchott, à un rassemblement non armé destiné à défendre les habitants d’un bidonville contre une expropriation. Les deux hommes ont toujours nié leur participation à cette manifestation et estiment que leur châtiment correspond à une mesure d’intimidation visant l’IRA.

Nomination
Le conseil des ministres du jeudi 27 mars 2016 a nommé Sid’Ahmed Ould Babe, l’ancien commissaire à la sécurité alimentaire au poste de secrétaire général du ministère de l’éducation nationale en remplacement de Khadijetou Mint Doua qui a été tout simplement remerciée. Cette dernière serait victime de ses abus notamment quand elle a lancé une vaste opération de réinsertion à la fonction de vieux professeurs au seuil de la retraite.

Nomination (Bis).
Le pouvoir de Ould Abdel Aziz persiste dans ses choix de dégradation des fonctionnaires. Ainsi, après avoir rabaissé l’ancien ministre de l’Intérieur à la fonction de Wali de Nouadhibou qu’il occupe présentement, voilà qu’il nomme l’ex-commissaire à la Sécurité alimentaire (pourvu d’un statut de ministre du gouvernement) au poste de secrétaire général du ministère de l’Éducation.
Dans un cas comme dans l’autre, les responsables sont restés dans leur coquille. Mieux, ils ont promptement regagné leurs nouvelles fonctions.

Déguerpissement.
Les résidents des ilots « H » de Nouakchott situés aux abords du marché de viande n’ont toujours pas déménagé. Il y a deux mois, une lettre leur a été adressée par les Autorités qui exigeaient leur départ des lieux, au plus tard le 1er avril 2017, date à laquelle des bulldozers entameraient la destruction des logements.
Seulement, une prime d’un million d’ouguiya devait être destinée à chaque famille en plus d’une attribution foncière. Ni le fonds et ni le terrain promis n’ayant été remis, les populations sont restées sur place.

Déguerpissement (Bis).
Depuis le 31 mars dernier, les anciens bâtiments de l’Escadron d’escorte et de sécurité situés au sud ouest du grand marché de la capitale ont été entièrement libérés. Le mois durant, les gendarmes ont emporté meubles, portes et ferrailles ne laissant sur place que le béton.
Les lieux vendus sont désormais entre les mains de leurs propriétaires qui comptent bâtir sur place un super marché, premier du genre en Mauritanie, à plusieurs étages et pourvus d’escalators.
L’escadron d’Escorte et de Sécurité se trouve quant à elle au sud de la Moughataa de Dar Naïm

O.E.M





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------


   Social  

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------

Mauritanie : Bouamatou s’engage aux côtés de l’opposition

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------