carnet 28 septembre 2016

mercredi 28 septembre 2016
popularité : 0%

Reprise.
Le Référendum portant sur le projet de suppression du Sénat devrait être organisé dans le premier semestre de l’année prochaine. C’est la semaine dernière que le financement d’un tel projet a été obtenu du gouvernement des Emirats arabes unis. Une telle projection mettrait à l’eau les rumeurs qui portent sur un « deal » qui aurait été ficelé entre le président de la République et les représentants de la chambre haute, qui aurait supprimé ce projet.

Mécontent.
Le président de la République n’aurait pas apprécié la dernière sortie de l’Imam central de la mosquée de Nouakchott qui lors de son prêche de vendredi s’en est particulièrement pris à l’Iran demandant à la Mauritanie de rompre ses relations avec ce pays. L’information a été reportée auprès de la personne cible qui a été à l’occasion priée de modérer son discours, st surtout de prendre davantage de précaution quand il évoque les questions politiques.

Front.
Les partis du Forum de l’opposition ont décidé de prendre position pour le RFD dans cette nouvelle bataille qui l’oppose au Pouvoir. Réunis le week-end dernier, les partis du Front ont apprécié, dans leur ensemble, l’analyse de la situation du pays présentée par le RFD. Ils ont aussi décidé, pour leur part, de présenter leur propre analyse.

Changement.
Le gouvernement devrait connaître dans les jours qui viennent de profonds bouleversements. De sources dignes de foi, on parle du départ de 10 ministres dont trois femmes et quatre retraités. Presque tous les ministres qui devraient conserver leurs fonctions changeraient de Département. Un autre mouvement de la même amplitude toucherait les chancelleries mauritaniennes, notamment celles se trouvant sur le continent africain.

Retour
Biram Ould Abeid Ould Dah ne devrait pas être de retour à Nouakchott au plus tôt. Aux dernières nouvelles, le président de IRA qui est actuellement en tournée en Afrique pour l’implantation des représentations de son organisation et le sensibilisation sur la cause anti esclavagiste, a programmé des visites dans des pays arabes, pour les mêmes causes. Cette dernière visite devrait le mener en Afrique du nord comme en Asie.

Redressement.
Le ministère des Finances s’apprête à rendre public une liste de 125 personnalités physiques et morales ciblés par le Fisc. Les sommes retenues varieraient entre le demi million à deux milliards. Les personnes cibles professeraient dans les affaires, les finances et dans le secteur informel.

AOE





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ghazwani, le meilleur choix après le meilleur des (...)

--------------------------

Mauritanie : un général en remplace un autre

--------------------------

Mohamed Abdel Aziz renonce à un 3ème mandat et ouvre un (...)

--------------------------


   Economie  

Les experts mauritaniens à l’école des changements (...)

--------------------------

Les femmes et les filles au cœur d’une rencontre des pays (...)

--------------------------

Mines : une transaction scellée autour de 1.180 tonnes (...)

--------------------------


   Social  

Le BIT forme des jeunes à Bassiknou et au camp des (...)

--------------------------

AMEM, le projet maghrébin de la migration du travail (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Sénégal Présidentielle 2019 : Un Rapport tire la sonnette (...)

--------------------------

Exportations : premier convoi par voie routière vers le (...)

--------------------------


   Médias  

Esclavage en Mauritanie : la BBC piégée

--------------------------

Le président de la République sera présent à la marche (...)

--------------------------


   Sport  

Retour avec Dr.Bâ Mohamedou sur le détournement de 75.000 (...)

--------------------------

Cérémonie des Awards, une marque d’image du président de (...)

--------------------------