carnet 20 septembre 2017

mercredi 20 septembre 2017
popularité : 0%

Coût.
Après Paris, Niamey, Bamako, l’Azerbaïdjan, le président de la République s’est envolé lundi pour les États-Unis. Cinq déplacements en trois semaines qui devraient peser près de 500 millions d’ouguiyas sur les caisses du trésor public. Un demi-milliard ! De quoi satisfaire les revendications du corps enseignant, réparer toutes les écoles du pays, les équiper en bacs et chaises et entamer sereinement l’a nouvelle année scolaire.
Et dire qu’après son coup d’Etat contre Sidi Cheikh Abdallahi, il reprochait à ce dernier comme autres griefs fallacieux, ses nombreux voyages à l’étranger !

Chute
Ces derniers mois, la monnaie nationale ne cesse de se déprécier par rapport aux devises internationales, particulièrement l’euro. Entamée depuis la dernière présidentielle française avec la victoire du président Macron, cette chute a atteint la semaine dernière un niveau jamais égalé. Selon un bulletin de la Banque centrale de Mauritanie (BCM), l’euro coûte 425, 7 um à l’achat et 430,2 um à la vente.
Conséquences attendues de cet état de fait , la montée du prix des produits de consommation. En effet, dans les semaines à venir, les importations seront payées beaucoup plus chères que le niveau affiché officiellement à la BCM, car la devise européenne sécurisée, c’est-à-dire fournie à l’étranger ou transférée à partir des banques mauritanienne, coûterait finalement plus de 440 ouguiya pour un seul euro.

Confiance.
Alors que d’aucuns le disaient partant avec la nouvelle année politique entamée au sortir des élections référendaires, le Premier ministre Yahya Ould Hademine, conserverait encore son fauteuil. Prémices de cet état de fait : la mission que vient de lui confier le président de la République portant sur la constitution de nouveaux organigrammes ministériels.
Cité par ailleurs dans l’affaire Bouamattou, Ould Hademine a été réconforté par le chef de l’Etat qui a décidé d’ignorer les faits.

Solutions.
La ministre Coumba Ba pourrait bien quitter le gouvernement pour être désignée à la tête d’une nouvelle institution chargée de résoudre l’ensemble des problèmes liés à la vallée. Au sortir du dernier conseil des ministres, le chef de l’Etat a promis de l’investir d’une mission particulière qui consiste à trouver une fin définitive aux problèmes portant sur les événements de 89 et du passif humanitaire. En fait, le président de la République s’est aperçu que toutes les actions entreprises jusque-là pour clôturer le dossier qui avait, in fine, été pliées avec la prière des morts à Kaédi, n’ont pas permis de tourner la page.
Considérée par certains comme « une Flammiste » pour l’ardeur qu’elle met dans la défense de la cause negro-africaine, Mme Coumba Ba aurait accepté l’offre présidentielle, avec enthousiasme.

Priorité.
De sources informées, le président de la République a suspendu toute son activité de politique nationale dans l’attente de la mise en forme de l’hymne national. Des instructions seraient ainsi données au ministre de la Culture pour amener la commission chargée de la rédaction du texte, à proposer dans les plus brefs délais, son travail.
Le changement du gouvernement, ses activités… Tout serait lié à la constitution du nouvel hymne national.

Hymne.
Lors du dernier conseil des ministres, un membre du gouvernement francophone a prévenu contre ce qu’il a appelé « l’abus de la littérature » dans le projet de constitution du nouvel hymne national. Rappelant en substance que la commission chargée de cet hymne n’est constituée que de poètes arabophiles - certains étant connus pour être pédants -, le ministre a rappelé que « partout dans le monde, les textes des hymnes nationaux sont simples et accessibles puisque devant être retenus et compris de toutes les classes sociales nationales, même les enfants au Primaire ».

Liquidation
« Liquidation totale ». Les enseignes portant sur cette information font depuis quelques temps pignon sur rue à Nouakchott. Il s’agit particulièrement de magasins de vente de mobilier de bureaux, de matériels ménagers ou des papeteries.
La cause ?... La nouvelle politique financière de l’Etat qui a mis fin à tout achat ou toute commande en direction des secteurs portés sur ce commerce. Des chômeurs de plus en perspective ? Certainement.

Remaniement
Avant de s’envoler lundi en direction des Nations unies, le président de la République a accordé des audiences à deux notabilités, l’un de la région de Dakhelt Nouadhibou et l’autre du Tiris Zemmour. De sources informées, il s’est agi de discuter de profils de certains cadres représentatifs des régions cibles qui pourraient appartenir à la prochaine équipe gouvernementale.

O.E.M





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Anticiper sur la Mauritanie Post-gaz 2021

--------------------------

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------


   Social  

PELIMIR/ Boghé, des femmes rurales ambitieuses

--------------------------

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------