carnet 12 juillet 2017

mercredi 12 juillet 2017
popularité : 0%

Campagne.
Après les ministres, ce sont les Walis et les préfets qui sont appelés à la rescousse. En effet, le ministre de l’intérieur vient de joindre l’ensemble de ses administrateurs pour les inviter à engager une campagne référendaire pour le « Oui » avant l’heure. Le cœur à l’ouvrage, ces derniers ont depuis abandonné leurs bureaux pour se retrouver dans des huttes et sous des tentes auprès des populations. Ceci au grand dam de l’administration désormais bloquée.

Campagne (Bis).
80% de « Oui » ! Tel est le score attendu au soir du 5 août prochain dans les centres militaires. Le pari , ou plus concrètement, ‘engagement est d’officiers supérieurs des forces armées et de sécurité qui sont entrés en campagne à l’effet. Il s’agit pour eux, de rendre la politesse au président de la République qui ne rate pas une occasion de louer publiquement les forces armées.

Recouvrement.
Le ministère des Finances a décidé de lancer une campagne de recouvrement des impôts qui pourrait faire d’énormes dégâts. Et pour cause, il s’agit d’inspecter l’ensemble des sociétés et autres entreprises aux fins d’évaluer les impôts versés ces cinq dernières années. Au virage, des redressements qui pourraient atteindre plusieurs centaines de millions pour les « fraudeurs ».

Equipements.
La CENI a pris en location 120 voitures Tous terrains, destinées au transport de ses agents et à celui des urnes. Du fait de l’hivernage qui devra obliger les véhicules à rouler dans la boue et l’eau, le tarif quotidien a été revu à la hausse, allant de 25.000 UM à 40.000 UM !
Faut-il souligner que les bénéficiaires desdits marchés, triés à la volée, ne possèdent pas d’Agences de location et encore moins de voitures. Ce sont tous, d’intermédiaires. Ce qui pourrait aussi explique le tarif.

Issue.
De sources dignes de foi, le président de la République ne serait pas en faveur du vote pour la suppression du drapeau national et la changement de l’hymne national. Par contre, il serait entièrement engagé pour le vote supprimant le Sénat. L’information serait transmise à ses soutiens qui seraient engagés pour la réalisation de ces vœux au soir du 5 août prochain.

Attitude.
Gemil Mansour, le président du Forum de l’opposition a réussi à persuader le sénateur Ould Ghada de mettre fin à la grève de la faim qu’il avait entamée depuis vendredi. C’était à l’issue d’une visite qu’il lui a rendue samedi à la prison civile de Rosso où est incarcéré l’élu. On se rappelle que ce dernier avait décidé d’aller en grève pour protester contre le traitement dont il était l’objet, privé qu’il était de visites mais aussi d’eau pour ses toilettes.

O.E.M





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------


   Social  

PELIMIR/ Boghé, des femmes rurales ambitieuses

--------------------------

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------