carnet 12 Avril 2017

mercredi 12 avril 2017
popularité : 0%

Assistance.
Les membres du gouvernement seraient les premiers sollicités dans la campagne référendaire que l’UPR a décidé de lancer. En plus de la prise en charge de leurs activités politiques personnelles auprès des leurs, ils devraient s’acquitter chacun, d’une première cotisation de 500 mille ouguiyas.
Suivent, les directeurs des sociétés publiques et les secrétaires généraux avec 300 mille ouguiyas chacun, ensuite les membres des instances dirigeantes et les militants qui eux, ont été laissés à leur propre appréciation. Autres personnes autorisées à apporter la cotisation qu’ils auront décidée : les banquiers et les chefs d’entreprises privées.

Lancement.
Le ministère de l’Habitat a décidé de lancer l’opération de régularisation des squats dans la capitale décidée il y a trois mois par le conseil des ministres. 45.000 nouveaux lots sont ainsi ciblés qui devraient mettre fin aux gazras mais aussi aux multiples conflits fonciers. L’opération que devrait être entamée dès la semaine prochaine sera précédée ces jours par la mise en place, dans chacune des Moughtaaas concernées, de bureaux d’enregistrement des plaintes.

Renforcement.
Frappées par une pénurie sans précédent, les boutiques dites de la solidarité sont en train de rouvrir. Depuis le week-end dernier, ce sont des tonnes de produits de première nécessité qui sont en effet débarquées dans ces lieux de commerce qui avaient été boycottées par les contribuables puisque le proposant lus rien à la vente.
De sources informées, cette nouvelle donne a été initiée par le gouvernement et entrerait dans la campagne référendaire. Il s’agit de créer de meilleures situations pour les populations afin de les rendre plus réceptives.

Mesures.
Le ministère des Finances vient d’allonger pour un mois le délai qu’il avait accordé aux propriétaires de véhicules stationnés au Port de Nouakchott puisqu’ils avaient été importés alors qu’ils étaient âgés de plus de huit ans. Ces derniers peuvent ainsi toujours dédouaner leurs voitures aux prix fixé qui est de 1100.000 UM au lieu de 800.000 pour les véhicules de moins de 8 ans. C’est pour décongestionner le trop plein de véhicules au port que l’Autorité publique aurait décidé de revoir ses textes, temporairement.
Il faut rappeler que sur la base de textes de loi adoptés par le gouvernement il y a trois ans, les mauritaniens ne sont plus autorisés à importer des véhicules de tourisme ayant atteint l’âge de 5 ans, et l’âge de 8 ans pour les autres types de véhicules.

Témoignage
Une fille jeune file a pris son courage en main pour raconter à visage découvert à la télévision, la tentative de viol dont elle avait fait l’objet.
Il s’agit de Salma Mint Dah, qui a affirmé avoir dépassé, avec le soutien d’Ongs, la phase critique de dépression. Salma, envoyée par sa mère pour faire des courses avait été interceptée par un voisin, qui plia son bras, lui plaça un couteau sur le cou, la menaçant de mort, si elle manifeste la moindre résistance.
Tenant coute-à-coute à son honneur, la fille ne céda pas et réussit à se libérer et à rejoindre le domicile familial.
Salma a lancé un appel à toutes les filles mauritaniennes pour défendre leur dignité et à ne pas se laisser salir par les hommes sans foi, ni loi, qui pullulent dans le pays. Elle déplore également ne pas avoir obtenu gain de cause auprès de la justice, après avoir porté plainte contre son agresseur, qu’elle est parvenue à identifier.

Examen.
Le ministère de l’Éducation nationale envisage d’organiser les compositions de fin d’année dans un mois, c’est-à-dire avant le début du mois de Ramadan prévu vers la fin du mois prochain. Les cours devraient ainsi prendre fin au terme de la deuxième semaine de mai prochain pour les élèves cibles. Seuls les classes qui subiront des examens de fin d’année continueront leur cours pendant le Ramadan, les examen étant toutefois prévus pendant ce même mois.

Déplacement.
Le Président Mohamed Ould Abdel Aziz compte se rendre, cette semaine à Paris, à l’invitation de son homologue français François Hollande.
Le départ du Chef de l’Etat, attendu ce lundi 10 avril, s’inscrit, dans le cadre de la présentation de ses adieux au Président français, dont le mandat expirera avec l’organisation des élections présidentielles, prévues dans quelques semaines.
Il faut dire que le ministre français des affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, s’est entretenu dernièrement à Nouakchott avec Ould Abdel Aziz. Il a balayé du revers de la main, au cours d’une conférence de presse, le présumé froid diplomatique caractérisant les relations franco-mauritaniennes.

O.E.M





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------


   Social  

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------

Mauritanie : Bouamatou s’engage aux côtés de l’opposition

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------