carnet 07 fevrier 2017

mardi 7 février 2017
popularité : 0%

Fermeture. De sources informées, le gouvernement s’apprête à signer la mort de la Sonimex. La société qui détenait jusque-là le monopole de l’import et de l’export alimentaire dans le pays ne détient plus les moyens de sa politique. En plus, ses charges sont immenses ! Ces dernières années, elle a été suppléée dans son secteur par des importateurs mauritaniens, notamment Ehel Ghaddha, auprès desquels elle s’approvisionne particulièrement pour approvisionner ses boutiques dites de la Solidarité. Pension. Le ministère des Finances et des affaires économiques est en train de réfléchir sur la possibilité de verser mensuellement aux retraités, détenteurs de pensions, leurs émoluments. Instruction a été donnée à propos par le président de la République qui a ordonné une étude sur la question.
Cette mesure qui toucherait le secteur public comme le privé, concernerait aussi les allocations familiales.

Interdit. La Mauritanie ne fait pas partie des pays ciblés par le nouveau président américain Donald Trump dont les ressortissants sont interdits pendant trois mois d’entrée dans le territoire américain. Elle ne ferait aussi pas partie des 31 pays, objet d’études du nouveau gouvernement portant sur de nouvelles modalités d’obtention de visas américains. C’est du moins ce que nous avons appris de sources dignes de foi qui indiquent que la nouvelle équipe de Trump ne considère pas la Mauritanie comme un pays dangereux.

Contrôle. Les services de l’IGE se préparent à visiter les sociétés chargées de la salubrité de la ville de Nouakchott. Il s’agit de 27 sociétés accréditées par la Communauté urbaine de Nouakchott pour un budget total de 10 milliards d’ouguiyas destinés annuellement à la salubrité de la capitale.
Il faut dire que nombre des sociétés cibles ont été choisies sur « instructions venues de là-haut », qu’elles ne remplissent pas le cahier de charges qui leur avait été présenté en amont, et surtout, qu’elles n’existent pas sur le terrain.
La question qui se pose est de savoir jusqu’où ira le contrôle des limiers ?

Décentralisation. La Groupement de la sécurité routière a décidé de décentraliser en se portant hors de la capitale. Elle vient d’annoncer l’organisation d’un concours de recrutement d’agents dont la tenue se fera dans les régions de l’intérieur du pays, à Kiffa et à Nouadhibou.

OE.M





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Bric-à-brac à l’Exécutif et au bout… un boulevard vers la (...)

--------------------------

Investiture de Ghassem Bellali, « La Mauritanie D’Abord (...)

--------------------------

Les militaires mauritaniens ne lâcheront pas le (...)

--------------------------


   Economie  

Le Maroc exporte plus que 60% de ses produits laitiers (...)

--------------------------

COMMUNIQUE DE PRESSE TASIAST POURSUIT SON APPUI A LA (...)

--------------------------

Les PPP en Mauritanie Vers l’effectivité des projets

--------------------------


   Social  

Des fleurs déposées sur les tombes de soldats britanniques à

--------------------------

Les militants d’IRA préparent un sit-in le 15 novembre, (...)

--------------------------


   Culture  

Stan Lee est mort, la légende de la bande dessinée avait (...)

--------------------------

Oscar des vacances ou le talent caché des jeunes (...)

--------------------------


   International  

Mali, la piste algérienne dans l’assassinat des (...)

--------------------------

Sport Fichage ethnique : Roxana Maracineanu laisse une (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Mauritanie - Guinée CAN U 23 Les Guinéens dominent à (...)

--------------------------

Coupe nationale de football, Brahim Souleymane offre le (...)

--------------------------