carnet 05 juillet 2017

mercredi 5 juillet 2017
popularité : 0%

Pèlerinage.
Les pèlerins sénégalais de Nimjatt ont reçu un traitement particulier de la part des autorités administratives de Rosso. Une fois n’est pas coutume ; lors de leur dernier passage en Mauritanie pendant la fête d’El Fitr, ils ont en effet été exemptés de fouille douanière, à l’aller comme au retour mais aussi et surtout, de contrôle de police. Les instructions à propos seraient venus du Wali qui aurait tout simplement répercuté des ordres venus de la présidence de la République.

Refus.
Le président Ould Abdel Aziz a rejeté une demande d’audience de l’imam de la mosquée centrale de Nouakchott. C’est ce que nous avons appris de sources sures. Une première que d’aucuns assimilent à un fort mécontentement du président à l’endroit de cet érudit qui s’est particulièrement fait remarquer lors de sa khotba de la fête d’El fitr. On se rappelle que ce dernier qui avait évoqué la liberté de ton de son prédécesseur Feu Bouddah Ould Bouceiry, avait souligné en substance qu’il n’était pas politique et ne soutenait aucun pouvoir.

Santé
Désormais, les avocats sont assurés des services de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM). Un accord a été signé dans ce sens il y a quelques jours entre l’Ordre national des avocats de Mauritanie et la CNAM. Les avocats et les membres de leurs familles pourront bénéficier des services de la caisse monnayant une cotisation mensuelle. Ce même service avait été engagé avec la presse avant que le dossier ne soit plié sans qu’on en connaisse les raisons.

Esclavage
Le mouvement IRA a publié un communiqué condamnant les accords signés il y a quelques jours entre l’Etat mauritanien et l’Arabie Saoudite et portant sur l’utilisation de la main d’œuvre domestique mauritanienne au profit de familles saoudiennes. Le mouvement qui lutte contre l’esclavage estime que cet accord ne fait que consacrer le crime d’esclavage pratiqué aussi bien en Mauritanie qu’en Arabie Saoudite et a mis en garde les jeunes filles mauritaniennes de s’engager dans de tels travaux qui leur apporteraient plus de malheur que de bonheur.

Blocage.
La CENI est toujours en stand bye. Mise en place depuis 45 jours, la CENI n’a toujours pas démarré ses activités comme elle l’entend. La faute… au ministère des Finances qui bloque encore ses subventions. Malgré le manque de liquidités, l’institution a engagé certaines actions sur engagement de son président : location de voitures, équipements.
Faut-il toutefois souligner que ce même ministère des Finances a revu le budget affecté à la CENI, de moitié. Ce qui a entraîné la suppression de nombre d’actions telle celle de la sensibilisation des populations… prise en charge par le Pouvoir et l’UPR.

Apatrides
La Mauritanie crée des apatrides chez les enfants de moins de 5 ans. Ainsi, un enfant sur deux en Mauritanie ne dispose pas d’actes d’état-civil, soit 44% d’entre eux. C’est du mois ce que nous apprend une enquête publiée la semaine dernière par l’ONG, S.O.S Famille. Une sombre tache qui est venu enlaidir la journée de l’Enfant Africain que la Mauritanie vient de célébrer à l’instar des autres pays.

Querelles.
De vives querelles ont marqué le week-end dernier la majorité présidentielle à Rosso, qui ont amené les partisans de Ould Ahmedoua à échanger des jets de projectiles avec ceux de Mohcen. Les faits se sont produits lors d’un rassemblement organisé par le doyen Ould Ahmedoua qui dénigrait Mohcen, le président du Sénat, qu’il a accusé de jouer le jeu en faveur de l’opposition au projet de referendum du président Ould Abdel Aziz.
On soutient qu’un projectile aurait même atteint l’ancien député Ould Teyfour, proche de Mohcen, qui se trouvait sur les lieux.

Querelles (Bis).
« Le président Ould s’en va au terme de son second mandat en 2019. C’est ce qu’il a toujours déclaré… Il n’y a aucun problème entre lui et moi ». Dixit Mohcen Ould Hadj, président du Sénat et élu du Trarza, à l’endroit des hommes politiques de sa région. !!! Comprenne qui pourra.

A.O.M





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Anticiper sur la Mauritanie Post-gaz 2021

--------------------------

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------


   Social  

PELIMIR/ Boghé, des femmes rurales ambitieuses

--------------------------

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------