Carnet du 21 Avril 2016

vendredi 22 avril 2016
popularité : 0%

Classement
La Mauritanie est toujours à la traîne des pays mal classés dans l’échelle de Doing Business, ceux qui éprouvent des difficultés à attirer les investisseurs. Elle est 168ème sur 180 pour l’année 2016. Sont évoqués entre autres, le manque de transparence, la corruption et l’irrespect des engagements souscrits auprès des partenaires de développement ainsi que l’absence d’indépendance de la justice.
Toutes considérations qui dénotent d’un manque de crédibilité de la Mauritanie aux yeux des investisseurs étrangers. Ajoutés à cela, les mauvaises politiques économiques et les choix contestables qui ont ruiné des sociétés d’envergure comme la SNIM, ainsi que la mauvaise gouvernance financière des ressources naturelles du pays.

Falsification
La gendarmerie nationale aurait arrêté il y a deux jours un individu qui aurait falsifié les cartes de gendarme. Le suspect est interrogé sur le nombre de cartes qu’il a déjà falsifié et la liste des personnes qui en auraient bénéficié. Sur ce, l’Etat-major s’apprêterait à reproduire d’autres types de carte qu’il compte attribuer aux éléments du corps, en remplacement de ceux en cours, pour piéger les détenteurs des fausses pièces dont le nombre est en apparence indéterminable.

Hausse
Les loyers connaissent déjà un bond spectaculaire à Néma, capitale du Hodh Charghi en prélude au voyage du président Mohamed Abdel Aziz le 3 mai 2016. Ainsi, les loyers vont de 150.000 UM pour des logements banals à 300.000 UM pour des bâtisses neufs, face à une demande de plus en plus forte. C’est en effet des milliers de personnes issues des diverses villes et contrées du paysA qui ont convergé vers cette cité, où les loyers en temps normal ne dépasse pas 20 à 25.000 UM pour les maisons huppées. Certains craignent même une véritable crise du logement, le nombre de maisons disponibles pour la location étant moins important que le nombre de visiteurs attendus.

Fondation
Le FNDU a adressé au ministère de l’Intérieur, au nom de la loi sur l’accès libre aux informations relatives aux associations, de s’expliquer sur les activités de la Fondation Errahma que dirige Bedr Ould Abdel Aziz. Selon le FNDU beaucoup de points d’ombre plane sur cette fondation de création récente, reconnue en un temps record et hissé ipso facto comme une association d’utilité publique, loin de la bureaucratie habituelle qui entrave le fonctionnement des autres associations mauritaniennes.
L’opposition soupçonne ainsi des avantages indus accordés à une fondation, qui userait de l’influence présidentielle pour accéder aux fonds publics. Elle s’étonne de la fulgurante émergence d’une entité dirigée par des jeunes novices sans expérience et sans ressources propres, et qui se retrouvent du jour au lendemain à la tête d’un empire aux moyens logistiques et financiers exorbitants.

Guerre de clan
Plus la visite programmée du président Mohamed Abdel Aziz au Hodh Charghi s’approche, plus la guerre des clans dans ces régions orientales s’attise. Chacune des forces en présence cherche à remporter la guerre des nombres. Dans cette bataille sans merci de la représentativité clanique ou tribale, les populations restent les fusibles de recharge. Ces guéguerres puériles qui se sont transposées des rezzous ancestraux aux rezzous démocratiques se font ainsi avec le concours des cadres de la tribu.
Plus on compte de cadres hauts placés, de notables enturbannés, d’hommes d’affaires richissimes et de moyens financiers, plus on a la chance de l’emporter sur le voisin. Et le pire, c’est que ces confrontations se passent toutes au sein de la majorité présidentielle. A ces heures de gloire, l’unité du parti-état vole en éclat et c’est chacun pour soi. L’idée est d’avoir la visibilité pour taper dans l’œil de Mohamed Abdel Aziz, lui montrer qui est-ce qui représente réellement la région, qui faut-il privilégier, à qui faut-il distribuer les prébendes de la République. Tout le reste n’est que folklore démocratique.

Ramadan
Selon des informations attribuées aux scientifiques, le début du Ramadan pour l’année 1437 de l’Hégire, équivalent à l’année 2016 du calendrier grégorien, est le 3 juin 2016. Ce calcul aurait été fait sur la base du début du mois de Chaabane, qui commencera le 3 mai prochain, vu que seuls trente jours le séparent du Ramadan. Selon les mêmes sources, les musulmans jeuneront cette année trente jours et non vingt-neuf comme d’habitude.

Esclavage
Plus de 40 érudits et imams de la Wilaya de l’Assaba sont en conclave depuis deux jours à Kiffa dans un atelier de sensibilisation sur les dangers de l’esclavage et de ses séquelles. Cette rencontre, organisée par l’ONG « Emel Wel Amel » (Espoir et Travail) en collaboration avec la GIZ (coopération allemande) a porté sur le « Livre Blanc » de l’organisation dans le domaine de la lutte contre l’esclavage et de ses séquelles. Y sont abordés la question de l’esclavage dans les sociétés anciennes, sous l’Islam et son apparition en Mauritanie, avec toutes les conséquences du phénomène aussi bien sur le plan économique que social. L’ouverture de la rencontre a été assurée par le Wali adjoint, en présence du préfet et du maire central de Kiffa ainsi que le représentant de l’Association des Ulémas de Mauritanie et le directeur régional chargé des Affaires islamiques.

Rassemblé par Oumr El Moctar





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Bric-à-brac à l’Exécutif et au bout… un boulevard vers la (...)

--------------------------

Investiture de Ghassem Bellali, « La Mauritanie D’Abord (...)

--------------------------

Les militaires mauritaniens ne lâcheront pas le (...)

--------------------------


   Economie  

Le Maroc exporte plus que 60% de ses produits laitiers (...)

--------------------------

COMMUNIQUE DE PRESSE TASIAST POURSUIT SON APPUI A LA (...)

--------------------------

Les PPP en Mauritanie Vers l’effectivité des projets

--------------------------


   Social  

Interpol et la Mauritanie Bouamattou et Ould Debagh (...)

--------------------------

Des fleurs déposées sur les tombes de soldats britanniques à

--------------------------


   Culture  

Stan Lee est mort, la légende de la bande dessinée avait (...)

--------------------------

Oscar des vacances ou le talent caché des jeunes (...)

--------------------------


   International  

Mali, la piste algérienne dans l’assassinat des (...)

--------------------------

Sport Fichage ethnique : Roxana Maracineanu laisse une (...)

--------------------------


   Médias  

Mauritanie Interpol annule le mandat d’arrêt contre (...)

--------------------------

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------


   Sport  

Mauritanie au Cameroun en 2019, contrat rempli pour (...)

--------------------------

Mauritanie - Guinée CAN U 23 Les Guinéens dominent à (...)

--------------------------