Carnet

lundi 20 juin 2016
popularité : 0%

Action.
Le président de la République n’est pas content des membres de son cabinet qu’il trouve inactifs. Acculé par l’opposition depuis son discours de Néma, il les a convoqués pour leur signifier son ire. C’est ce qui explique des dernières semaines, les articles publiés par les uns et les autres qui viennent tous, au secours du maitre de céans. Le moins que l’on puisse dire, c’est que certains, comme l’ancien ministre du pétrole Zeidane, ont été entièrement Hors sujet !

Accord.
Après avoir soutenu que le différend entre les Sénateurs et son gouvernement et l’UPR ne le concernait pas, voilà que le président de la République s’invite dans ce conflit. En recevant en F’Tour le président du Sénat et le président de l’UPR, le chef de l’Etat a souhaité voir cette crise prendre fin. Comme les désirs du prince sont des ordres, alors…

Accord (Bis)
De sources informées, les Sénateurs mécontents « n’ont pas agi pour rien ». Ils seraient entrés dans les rangs et devraient aussitôt recevoir les membres du gouvernement qui devraient défendre les projets de loi qui relèvent de leur département. En échange, outre le projet de dissolution de la haute chambre qui sera révisé dans sa forme comme dans le temps, ils recevraient quelques égards en guise de dommages et intérêts dont la valeur n’a pas été évoquée.

Suppression.
La Mauritanie et le Sénégal s’acheminent vers la suppression de la caution obligatoire pour l’entrée de chaque citoyen dans le pays autre. Désormais, seul le carnet de vaccination sera imposé aux hôtes qui se présentent aux frontières. Cette mesure a été proposée en marge de la réunion organisée entre les autorités des deux Etats alors en discussion sur l’avenir de l’exploitation gazière commune des deux gouvernements. Une telle décision a été soumise à l’appréciation des ministères de l’intérieur des deux pays qui devraient la faire passer au plus tôt.

Dialogue.
Le dialogue annoncé par le président de la République pour le mois de juin 2016 ; n’aura finalement pas lieu. En tout cas, pas pour cette date. En effet, seul Boidiel Ould Hoummeid aurait réagi. Messaoud et les partis dits négro-africains, sollicités, ont tous dit différer leur décision, pour le mois de juillet. Alors que le Forum des partis de l’opposition semble de plus en plus s’éloigner de ce conclave, le RFD de Ahmed Ould Daddah est plus que jamais catégorique, avec son slogan : « jamais de dialogue avec celui qui nous a trahis ».

Rassemblé par OE.M





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

La triste baguette de l’année 2018

--------------------------

En attendant la présidentielle… Equation à une (...)

--------------------------

Démission massive du parti de l’opposition, l’Alliance (...)

--------------------------


   Economie  

Tasiast appuie le développement des compétences (...)

--------------------------

Tasiast appuie le développement des compétences (...)

--------------------------

Mauritanie : les orpailleurs en route pour le nouvel (...)

--------------------------


   Social  

Pouvoir citoyen dans des communautés de base

--------------------------

Condoléances du Conseil municipal de Rosso à la famille (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

FATIMATA SY, DIRECTRICE DE L’UNITE DE COORDINATION DU (...)

--------------------------

A Ouagadougou, les féministes ouest-africaines adressent (...)

--------------------------


   Médias  

Communiqué de presse

--------------------------

Conférence à Nouakchott sur les relations maroco-mauritanienne

--------------------------


   Sport  

CAN 2019 : l’Egypte et l’Afrique du Sud seules (...)

--------------------------

Le Maroc ne veut pas de la CAN

--------------------------