Le Parquet général fait un recours en cassation contre la décision de la Cour d’Appel de Nouadhibou

vendredi 10 novembre 2017
popularité : 0%

C’est ce qu’indique un communiqué dudit parquet dont une copie est parvenue à l’AMI et dont voici le texte intégral :

« Suite à la décision rendue cet après-midi (jeudi, ndlr) par la chambre criminelle de la Cour d’Appel de la wilaya de Dakhlet Nouadhibou autrement composée, décision afférente au dossier N° 003-2014, le Parquet a immédiatement fait un recours en cassation contre ladite décision devant la Cour Suprême (chambres réunies), en vue d’une application saine et rigoureuse de la loi, après que la décision ait été rendue contre sa requête fondée et étayée par son argumentation contenue dans sa plaidoirie contre le condamné dans le dossier porté devant la Cour.

Le Parquet général avait exercé l’action publique contre le condamné depuis les premiers instants où il a été informé des faits graves incriminés qu’il a commis, l’a présenté devant la juridiction compétente et a accompagné, de manière efficace, toutes les étapes de la procédure judiciaire et continuera, conformément à la loi, à accomplir son devoir sacré dicté par le droit et consistant à protéger la société et ses croyances sacrées.

Au moment où le Parquet général exerce ce recours en cassation que la loi lui confère en vue de voir appliquer de manière saine et rigoureuse la loi dans cette affaire, et conformément à sa vision, il convient de noter que la Cour a appliqué des règles de fond consacrées par le Code pénal mauritanien qui a été, au demeurant, élaboré par un groupe de grands Ulémas du pays en application des dispositions de la Chariaa islamique, qui est en vigueur depuis 1983 et ce, dans le cadre de l’indépendance dont jouit la justice mauritanienne et qu’il nous appartient de respecter et d’appliquer les décisions.

Le Parquet général rappelle à tous que le pouvoir judiciaire est la seule autorité compétente pour trancher juridiquement les affaires portées devant la justice et pour prononcer les peines prévues par la loi et attire l’attention sur le fait que les voies de recours prévues dans la procédure judiciaire sont les seules à pouvoir être mis en œuvre contre les décisions de justice.

Source : Agence Mauritanienne d’Information





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------


   Social  

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------

Mauritanie : Bouamatou s’engage aux côtés de l’opposition

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------