Poster un commentaire à la suite de l’article...

lundi 18 septembre 2017

Déguisée, la ministre de la Santé ougandaise épingle des travailleurs médicaux corrompus

La ministre de la Santé ougandaise Sarah Opendi s’est fait passer pour une patiente dans un hôpital de la capitale Kampala vendredi afin d’exposer et condamner la corruption endémique dans les centres de soins du pays.
Le coup de com’ a le mérite d’être éclatant. Sarah Opendi, ministre ougandaise de la (...)

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.




New Page 1

Le Journal



   Politique  

En attendant la présidentielle… Equation à une (...)

--------------------------

Démission massive du parti de l’opposition, l’Alliance (...)

--------------------------

Discours à la Nation : le Président met en exergue les (...)

--------------------------


   Economie  

Pétition signée par le Chef de l’Etat et Prix du meilleur (...)

--------------------------

La rivière de M’Silé en Assaba, un modèle de gouvernance (...)

--------------------------

La Mauritanie disposée à accueillir une réunion (...)

--------------------------


   Social  

Session de formation à Rosso sur l’organisation, la (...)

--------------------------

Lancement de la plateforme mauritanienne sur la gestion (...)

--------------------------


   Culture  

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------

Stan Lee est mort, la légende de la bande dessinée avait (...)

--------------------------


   International  

Le Front Polisario hausse à nouveau le ton avec la (...)

--------------------------

Le bataillon mauritanien du G5 est prêt à 80%, selon (...)

--------------------------


   Médias  

Conférence à Nouakchott sur les relations maroco-mauritanienne

--------------------------

28 novembre Horrible anniversaire

--------------------------


   Sport  

Ballon d’or 2108 Messi et Ronaldo... Out

--------------------------

Mauritanie au Cameroun en 2019, contrat rempli pour (...)

--------------------------