Question du jour : quelle est la langue la plus parlée à Nouakchott ?

vendredi 28 juillet 2017
popularité : 0%

Bonjour, nous sommes à Nouakchott sous un climat hivernal où les températures oscillent entre 25 et 30 degrés. Longeant tôt le matin l’axe principal qui traverse le cœur de la ville, on constate que les populations de Nouakchott ne sont pas matinales.

Celles qui le sont, sont généralement ces ouvriers ou femmes de ménages venus des pays voisins, chercher leur gagne pain en Mauritanie. Très tôt le matin, pour se dire bonjour ou avoir les dernières nouvelles politiques ou autres, les Mauritaniens prononcent beaucoup plus le terme « Chi Taari » qui veut dire quoi de neuf en Hassaniya, dialecte maure.

Dans l’administration comme dans la rue, nous révèle notre relevé matinal du pouls du peule, le hassaniya est la langue la plus parlée à Nouakchott par les Mauritaniens et les étrangers.

C’est la langue des maures blancs et noirs, issue d’un mélange de l’arabe, du berbère, des langues négro-africaines, du français et de l’espagnol. Par exemple, le même terme “Mbedda” ou “Mbeddiya” désigne la rue.

Le mot poular de “Marro” qui veut dire “riz” est utilisé jusqu’aux limites Nord du pays pour désigner ce plat dont raffolent les mauritaniens, toutes tribus et ethnies confondues.

Le Hassaniya est la langue de ceux qui sont au pouvoir depuis les indépendances. C’est la langue des hommes d’affaires et de ceux qui emploient. Egalement et de facto, la langue de la police, de l’armée et des échanges. Un taximan étranger nous déclare que c’est aussi la langue qui te permet d’avoir plus de facilités face aux agents de circulation routière durant le contrôle quotidien

. Vient ensuite le Wolof, devenue une langue des jeunes branchés à la culture et musique Sénégalaise. “La langue du show” très usitée dans le rap mauritanien mais de plus en plus remplacé par la langue d’Amadou Sam Polel.

Le Wolof est parlé par la plus part des maures blancs ou noirs qui ont vécu au Sénégal, dans les quartiers périphériques de Nouakchott ou dans certaines villes frontalières du Sénégal. Le Wolof est considéré comme une vraie langue de Tchatche et du business. Après la langue de Kocc Barma, vient le Poular.

Cette langue des grands intellectuels Mauritaniens, à grammaire riche et dense, est numériquement la vraie rivale du Hassaniya. La de grands poètes et marabouts mais aussi langue de la contestation, voire langue d’un certain Mourtodo Diop, qui inspira à Baaba Maal son célèbre tube interdit en Mauritanie dans les années de braise.

Le Poular est cette langue que le voisin maure comprenait bien mais refuse d’apprendre aujourd’hui sauf s’il est du Brakna ou du Gorgol. Par la suite, arrive la langue Soninké, parlée par une communauté discrète au poids économique considérable. Une communauté qui ne croit qu’au travail.

Une communauté de grands commerçants. Le vrai Mauritanien est celui qui parle toutes ces langues. Il doit militer pour leur survie mais pas pour leur … Lequel d’entre-vous chers lecteurs, parle toutes ces langues ?

Par Dia El Hadj Ibrahima

Les Mauritanies





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Investiture de Ghassem Bellali, « La Mauritanie D’Abord (...)

--------------------------

Les militaires mauritaniens ne lâcheront pas le (...)

--------------------------

Session parlementaire suspendue en attendant de régler (...)

--------------------------


   Economie  

Anticiper sur la Mauritanie Post-gaz 2021

--------------------------

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------


   Social  

La Suède, un partenaire peu connu des acteurs (...)

--------------------------

The Game Is Over : C’est Le meilleur parmi nous (...)

--------------------------


   Culture  

Oscar des vacances ou le talent caché des jeunes (...)

--------------------------

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

La Mauritanie accueille la coupe d’Afrique des moins de (...)

--------------------------

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------